Allocation de rentrée scolaire : les conditions pour toucher cette aide

Publié le par angeline351

Allocation de rentrée scolaire : les conditions pour toucher cette aide

 

La rentrée scolaire est source d'importantes dépenses pour les parents dont les enfants sont scolarisés. Pour aider financièrement les familles, la CAF verse une Allocation de rentrée soclaire (ARS). Voici les conditions pour pouvoir en bénéficier.

Qui peut toucher l'allocation de rentrée scolaire ?
L'Allocation de rentrée scolaire (ARS) est un coup de pouce non négligeable pour les familles. Elle permet en effet de pallier aux dépenses liées à la rentrée des classes : achat de fournitures, paiement de la cantine ou de l'étude, etc. En tout, ce sont près de 3 millions de familles qui profitent de cette aide bienvenue après la rentrée. Pour en bénéficier, il convient de remplir certaines conditions.

Première condition, avoir des enfants ! Mais attention, ces derniers doivent être âgés de 6 à 18 ans. Cette aide est versée par la CAF en fonction de vos revenus et du nombre d'enfants. En cas de séparation des parents, il n'est pas possible de partager l'ARS ; c'est le premier qui fait la demande qui la touche. Si aucune garde alternée n'a été mise en place, c'est celui chez qui l'enfant habite qui touche l'allocation.

Les conditions pour toucher cette aide
Deuxième condition, toucher un certain revenu. Cette année, le plafond est de 24.697 € pour un enfant, 30.396 € pour deux enfants, 36.095 € pour trois enfants et 5.699 € par enfant en plus à partir de quatre. En cas de léger dépassement du plafond, une famille peut néanmoins bénéficier « d’une allocation de rentrée scolaire à taux réduit, dégressive en fonction de ses revenus ». 

L'aide accordée est de 368,84 € pour les enfants de 6 à 10 ans, 389,19 € pour les 11-14 ans et à 402,67 € pour les 15-18 ans. Notez que pour fixer ce montant, la Caf se base sur les revenus de l’année 2017. Sachez enfin que votre enfant doit être scolarisé dans un établissement public, ou privé ou bien inscrit à des cours par correspondance. Pas d'aide en revanche pour un enfant scolarisé à domicile.

Publié dans INFORMATION

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article