Nantes. Hôpital public : manif devant l’Agence régionale de santé jeudi

Publié le par FOEurodif/BOUCHARA

Nantes. Hôpital public : manif devant l’Agence régionale de santé jeudi

La CGT, FO, Sud et le collectif inter-urgences appellent à un rassemblement devant l’Agence régionale de santé, jeudi 20 juin, à 10 h. Pour réclamer des moyens supplémentaires.

 

La CGT, FO, Sud et le collectif inter-urgences, soutenus par la FSU, appellent tous les salariés de l’hôpital public à se rassembler devant l’agence régionale de santé, à Nantes, jeudi 20 juin, à 10 h. Le personnel mobilisé se plaint, dans une grande majorité de services, « de ne plus pouvoir prendre en charge les patients selon les règles déontologiques qui s’imposent à [lui]. »

« Dans tous les hôpitaux de France, dans tous les Ehpad (établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) et autres établissements médico-sociaux le constat est le même : insuffisance d’effectifs ; épuisement professionnel ; difficulté de recrutement ; rémunération insuffisante ; prise en charge des patients trop souvent sur le fil du rasoir ; insuffisance de lits d’aval », affirment les syndicats.

 

Les syndicats estiment que les propositions de la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, sont bien insuffisantes. Dans un communiqué de soutien aux personnels des urgences qui font grève à l’échelle nationale et dans le département, à Nantes, Saint-Nazaire et Ancenis, le syndicat départemental FO estime même que les annonces de la ministre visent à « diviser le personnel ». Et de rappeler les revendications nationales pour les urgences : « Création de postes pérennes ; arrêt des fermetures de lits et de services et créations de lits d’aval ; prime de 300 € pour tous. »

En France, plus de 100 services publics d’urgences (sur 550) sont en grève. Mais les soignants assignés travaillent.

Publié dans INFORMATION

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article