Le gouvernement veut sucrer les allocations d'au moins 11% des chômeurs indemnisés

Publié le par angeline351

Le gouvernement veut sucrer les allocations d'au moins 11% des chômeurs indemnisés

La réforme de l'assurance chômage, dont "Les Echos" dévoilent les grands traits ce vendredi 7 juin, devrait durcir les conditions pour obtenir des allocations afin de réduire le nombre de chômeurs indemnisés. L'Unedic avait fait une première estimation sur une hypothèse plus favorable mais proche : 11% des personnes indemnisées étaient touchées.
Au boulot les fainéants ! Selon Les Echos, le gouvernement envisage de durcir les conditions d'accès aux allocations chômage. Ce vendredi 7 juin, le quotidien économique dévoile une partie du contenu de la réforme de l'assurance chômage, que l'exécutif présentera la 17 juin prochain. Objectif du texte : réduire la voilure sur les dépenses sociales d'1 à 1,3 milliard d'euros, et donc tailler dans la masse des 3 millions de chômeurs indemnisés.

Pour toucher une allocation aujourd'hui, la règle est d'avoir travaillé l'équivalent de 4 mois dans les 28 mois précédant la fin de son contrat - et 36 mois au-delà de 53 ans. La piste envisagée serait de passer ce seuil à 6 mois sur 24. Un coup de fouet aux plus précaires, puisqu'il faudra donc avoir travaillé plus longtemps sur une période plus courte pour avoir droit au chômage. Toutefois, un jour travaillé donnera toujours lieu à un jour indemnisé. Ce qui signifie que la durée d’indemnisation sera de 6 mois minimum.

Publié dans INFORMATION

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article