Ce que FO revendique

Publié le par angeline351

Ce que FO revendique

Résolution générale, Congrès confédéral/Lille, avril 2018)

    Le Congrès demande une réforme fiscale d’ampleur pour un impôt républicain, juste, progressif et redistributif. Il rappelle son opposition aux impôts indirects tels que la TVA ou les taxes environnementales, profondément injustes car frappant plus fortement les plus vulnérables.

    L’État doit réaffirmer la solidarité nationale comme socle de notre modèle social, en alliant justice sociale et redistribution. Parce qu’il sert à financer les missions et services publics, l’impôt est l’outil principal de la redistribution et revêt une importance cruciale pour le bon fonctionnement de la collectivité, de la démocratie et de la République.

    Le Congrès réaffirme son opposition au “prélèvement à la source”, qui organise la privatisation de la collecte de l’impôt […]. Prélude à la fusion de l’IR et de la CSG, le prélèvement à la source porte en germe l’individualisation et la fiscalisation de la protection sociale collective.

    Le Congrès dénonce également le fait que le lien citoyen soit largement entamé par les exemptions et la faiblesse de la base fiscale, ce qui met à mal le consentement à l’impôt.

    Le Congrès considère qu’il est urgent de recouvrer une souveraineté fiscale sur la base d’un impôt juste et de réhabiliter l’endettement public contracté dans l’intérêt général : la dette publique est la contrepartie à la mise en œuvre de politiques d’investissement préparant la croissance et les emplois de demain.
 

Publié dans COMMUNIQUE FO

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article