Manifestation à Nantes. Beaucoup d’enseignants et peu de Gilets jaunes dans le centre-ville

Publié le par angeline351

Dès 13 h 30, le cortège, fort de 4000 personnes, est parti de la place du Commerce et a rejoint l’esplanade des Machines de l’île vers 16 h 10, ce mardi 19 mars. Une mobilisation à l’appel des unions départementales CGT, FO, FSU et Solidaires de Loire-Atlantique, de l’Unef (Union nationale des étudiants de France), du Mouvement national des lycéens et des Gilets jaunes. Parmi les revendications, la hausse générale des salaires et des minima sociaux.

Parmi les différentes revendications, nombreuses, une figurait en tête : l’augmentation générale du Smic, des salaires, des pensions, des retraites et des minima sociaux.

Mais les différentes organisations réclamaient également le refus de toute augmentation des droits d’inscription pour les étudiants étrangers ; l’abrogation de la réforme du bac et du dispositif Parcousup ; le maintien de l’ensemble des régimes de retraite existants et le refus de tout système universel par points ; la défense de l’assurance chômage ; la suppression définitive pour les retraités de l’augmentation de la CSG et le rétablissement de l’ISF.

Au sein du cortège, l’ambiance était calme. Les manifestants ont emprunté un parcours un peu différent des précédentes manifs. Ils ont longé le cours Franklin-Roosevelt, passé devant les voies ferrées avant de rejoindre la rue Henri-IV.

En fin de manifestation, les lycéens ainsi que Catherine Tuchais de la FSU 44 ont pris la parole.

 

Publié dans INFORMATION

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article