Rappel produit : des cocottes-minutes dangereuses

Publié le par angeline351

Rappel produit : des cocottes-minutes dangereuses

Quatre incidents identifiés en France, cinq cocottes-minutes rappelées. La Direction de l’environnement des Hauts-de-France mène l’enquête à l’échelle nationale pour vérifier la conformité des autocuiseurs, notamment ceux vendus sur Internet.

Des cocottes-minutes non conformes : défaillance de sécurité
Dans un communiqué du 28 novembre 2018, la Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement (Dreal) des Hauts-de-France annonce mener une action de contrôle pour vérifier la conformité du système de verrouillage des autocuiseurs. Cette enquête intervient après la découverte d’une faille de sécurité : il serait possible d’ouvrir la cocotte-minute alors que celle-ci est encore sous pression. 

Pour mener à bien ses recherches, la Dreal a prélevé une trentaine de modèles chez les distributeurs ainsi que dans les entrepôts des enseignes vendant sur Internet. « Si tous les essais ne sont pas terminés, il apparaît d’ores et déjà que certains modèles d’autocuiseurs ne répondent pas aux exigences essentielles de sécurité », constate la préfecture du Nord.

Cinq autocuiseurs rappelés, un fabricant sanctionné
En France, quatre incidents sont à déplorer et trois d'entre eux ont entraîné des brûlures de personne au second degré. « Les descriptions de l’accident faites par les victimes sont similaires : une ouverture brutale lors de la manipulation du couvercle, la projection du contenu dans l’environnement et une projection en arrière de la victime », indique le communiqué.

Face à cette défaillance de sécurité, les autorités ont infligé une amende à l’un des fabricants, sans toutefois préciser son nom : « À ce jour, cinq rappels de produits ont été effectués. En parallèle, une amende administrative a été prise par la préfecture de police de Paris à l’encontre d’un fabricant ». 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article