Qui à demandé une prime ? Bientôt une prime de pouvoir d’achat défiscalisée pour les salariés ?

Publié le par angeline351

Bientôt une prime de pouvoir d’achat défiscalisée pour les salariés ?

 

Dans ce contexte ultra tendu de manifestations des Gilets Jaunes, le gouvernement se pencherait sur la création d’une prime de pouvoir d’achat versée aux salariés, exonérée de charges et d’impôts.

 

Une prime défiscalisée versée aux salariés

« Une prime de pouvoir d'achat exceptionnelle, qui viendrait en plus du salaire, en plus du treizième mois quand il existe» Voici l’idée avancée le 4 décembre dernier par Xavier Bertrand, président de la région Hauts-de-France, sur le plateau de BFMTV.

Cette prime, plafonnée à 1.000 € et versée directement par l’employeur, serait exonérée de charges pour les entreprises et d’impôts pour les salariés. L’idée est de répondre à l’une des revendications des Gilets Jaunes : la hausse du pouvoir d’achat. Cette prime en effet « ne comptera pas pour la retraite. Elle est là juste pour le pouvoir d'achat » a précisé Xavier Bertrand.

La prime serait plafonnée à 1.000 euros et versée courant 2019

Cette idée semble avoir séduit le gouvernement. Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, a en effet déclaré sur France 2 : « Une prime totalement défiscalisée, j’y suis favorable, car ça permet de soutenir ceux qui travaillent ».

Gérald Darmanin, le ministre des Comptes publics, a également apporté son soutien à cette mesure au micro de France Inter « Si les entreprises, et nous les encourageons à le faire, peuvent mieux redistribuer la différence entre le capital et le travail, j’y suis personnellement favorable ». Il a précisé que cette prime serait plafonnée à 1.000 €, « pour éviter les effets d'aubaine ».

Le Premier ministre, Édouard Philippe, a quant à lui assuré jeudi 6 décembre sur l’antenne de TF1 que « cette proposition (...) sera discutée », avec les organisations syndicales et patronales. Affaire à suivre, donc...

Publié dans INFORMATION

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article