Prime exceptionnelle : les fonctionnaires sont-ils les grands oubliés ?

Publié le par angeline351

Prime exceptionnelle : les fonctionnaires sont-ils les grands oubliés ?

Depuis les dernières annonces d'Emmanuel Macron, les fonctionnaires sont en colère car ils ne sont pas concernés par le versement de la prime exceptionnelle exonérée de cotisations sociales, réclamée par le président aux entreprises françaises. 

Les entreprises mettent la main à la poche

Depuis les dernières annonces d'Emmanuel Macron, certaines grandes entreprises, telles que Michelin, Orange, Publicis, Altice, Iliad, ont déclaré qu'elles verseraient bien la prime exceptionnelle, sans cotisations sociales, à leurs salariés. Pour les TPE-PME, le chemin est beaucoup plus compliqué.

Et les fonctionnaires, dans tout ça ? Les cheminots, les employés de La Poste ou d'EDF, entre autres, ne sont pas concernés par cette mesure. Emmanuel Macron réclame aux autres de payer une prime que lui-même ne versera pas aux cinq millions de fonctionnaires français.

Les fonctionnaires craignent de devenir la variable d'ajustement du gouvernement

Plus qu'une prime exceptionnelle, les fonctionnaires réclament une hausse de leur salaire : « D’année en année, les hausses ne suivent pas l’inflation et les salariés des entreprises publiques perdent du pouvoir d’achat »,explique Sébastien Menesplier, secrétaire général de la CGT mines-énergie.

Les salariés du service public craignent une réduction de leurs moyens, de leurs effectifs et le gel définitif du point d'indice (qui sert de base au calcul de leur traitement) car l'État doit trouver 10 milliards d'euros pour financer les dernières annonces faites depuis l'Élysée.

Publié dans INFORMATION

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article