Loire-Atlantique. Tensions en marge de la manifestation des Gilets jaunes à Nantes

Publié le par angeline351

Loire-Atlantique. Tensions en marge de la manifestation des Gilets jaunes à Nantes

Gilets jaunes, Marches pour le climat, étudiants… Plusieurs manifestations étaient annoncées ce samedi 8 décembre à Nantes, Saint-Nazaire, Ancenis, Châteaubriant, Vallet et dans le pays de Retz. En milieu d'après-midi, vers 15h30, la manifestation des Gilets jaunes a vite dégénérée.

Aujourd’hui, samedi 8 décembre, journée des manifs ! Entre Gilets jaunes, marches pour le climat et étudiants, plusieurs manifestations sont annoncées en Loire-Atlantique. Le top départ des manifestations est donné par les Gilets jaunes qui multiplient les rassemblements dès ce matin.

Depuis ce matin, les Gilets jaunes mènent différentes actions dans le département de Loire-Atlantique.
 
Dans le secteur nantais, ils sont présents : rond-point porte d’Armor à Saint-Herblain,  porte de Saint-Aignan à Bouguenais ; au péage du Bignon ; à l’Hyper U de Saint-Philbert-de-Grand-Lieu ; à Legé.
 
Dans le secteur de Saint-Nazaire : rond-point de Brivet, à Saint-Nazaire ; rond-point des Américains et rond-point Caravelle à Montoir ; rond-point des Six-Croix à Donges ; zone de l'Europe à Pornic ; centre Leclerc à Herbignac.
 
A Châteaubriant-Ancenis : péages d’Ancenis ; rond-point Leclerc à Blain ; Super U de ; rond-point La Grande Haie (scierie Bourdaud) à Nozay ; et à l’entrée de Châteaubriant au niveau du rond-point du Mc Do.

Quelques jeunes, qui essayent de casser les vitres du commissariat de police du cours Olivier-de-Clisson, à Nantes, se font "engueuler" par des Gilets jaunes : "Mais, qu'est-ce-que vous faites? Arrêtez ça !"

La situation est toujours tendue à Nantes : feu de poubelles, bombes lacrymos, vitres cassées. Les Gilets jaunes sont regroupés à l'angle du cours des 50-Otages, au niveau du croisement des tramways.

Les commerçants du centre-ville nantais avaient raison d'être inquiets. Ici, une vitrine cassée, rue du Calvaire.

des jeunes mettent le feu à une poubelle. Une femme tentent de les raisonner

Désormais, les deux rassemblements nantais sont devant la préfecture. Face aux forces de l'ordre, les jeunes du premier rang du cortège des Gilets jaunes se sont agenouillés sur le sol, mains sur la tête, comme les lycéens de Mantes-la-Jolie. 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article