Fermeture de l'usine Sandvik de Fondettes : une petite avancée lors de la 2ème réunion de négociation

Publié le par angeline351

Fermeture de l'usine Sandvik de Fondettes : une petite avancée lors de la 2ème réunion de négociation

 jeudi se déroulait la deuxième journée de négociations dans le cadre du Plan de Sauvegarde de l'Emploi. Une petite avancée a été obtenue. Par ailleurs, ce vendredi, les syndicats rencontrent le délégué interministériel aux restructurations d'entreprises.

Ce jeudi se déroulait à l'usine Sandvik à Fondettes, la deuxième réunion de négociation du PSE (Plan de Sauvegarde de l'Emploi) depuis l'annonce de la fermeture du site le 23 octobre. A cette occasion, les salariés ont donc débrayé en s'installant devant l'entreprise avec des braseros, des sandwiches, du café, et des plats chauds. La direction du groupe suédois a accepté l'une des revendications portée par les syndicats. Le budget consacré à la formation des 161 salariés qui seront licenciés sera porté à 1 million d'euros. En revanche, sur les reclassements, il n'y a eu aucun accord.

Sandvik redoute surtout l'impact en terme d'image au niveau national. Est-ce que la pression de l'Etat suffira ? On verra - Jacques Boltone, délégué CGT

Une autre journée importante pour l'avenir des salariés et du site va se jouer ce vendredi. Les syndicats rencontrent ce vendredi matin à 10h le délégué interministériel aux restructurations d'entreprises Jean-Pierre Floris et la préfète d'Indre-et-Loire Corinne Orzekowski. Jacques Boltone, délégué CGT, estime que cela va mettre une pression supplémentaire sur le groupe. On a le soutien de l'Etat, des députés locaux, du maire de Fondettes.  On espère un bon reclassement avec des formations  longues.

 
 
 
Par :https://www.francebleu.f

Publié dans INFORMATION

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article