Lion Capital a cédé les magasins Hema à un investisseur néerlandais

Publié le par angeline351

Lion Capital a cédé les magasins Hema à un investisseur néerlandais

Comptant 750 magasins dans dix pays, dont une cinquantaine en France, l'enseigne emblématique aux Pays-Bas est cédée à Ramphastos Investments.

La reprise des magasins Hema s'est enfin concrétisée. Après plusieurs tentatives de vente infructueuses, la chaîne de magasins populaires néerlandais exploitant plus de cinquante points de vente en France, est tombée aux mains de la société d'investissement néerlandaise Ramphastos Investments. Son propriétaire, le fonds britannique Lion Capital, était en mal d'un repreneur depuis sept ans.

 
 

L'opération de rachat porte sur le transfert des quelque 750 points de vente exploités dans dix pays, ainsi que la reprise de la dette qui s'élevait à 685 millions d'euros fin 2017. Le montant de la transaction n'a pas été dévoilé mais  le fonds d'investissement belge Core Equityétait prêt à mettre 1 milliard d'euros sur la table avant de renoncer à ce rachat en mai dernier. Un conflit avec les dirigeants des magasins exploités en franchise avait fait capoter l'opération.

Des difficultés récurrentes

En difficultés récurrentes, l'enseigne emblématique auprès des consommateurs néerlandais, fondée en 1926, n'a été bénéficiaire que sur deux exercices depuis 2007. Son propriétaire a mené depuis 2015 une stratégie d'expansion internationale à marche forcée financée par emprunt.

L'ouverture du dernier magasin a eu lieu voici quelques semaines à Abu Dhabi. Devenu un boulet, l'endettement a pourtant creusé les pertes de Hema à 31 millions d'euros l'année dernière, contre 26 millions un an auparavant pour un chiffre d'affaires de 1,2 milliard d'euros en hausse de 3,5 % en 2017.

Investissements sur les marchés phares

Son marché domestique lui procure cependant encore 80 % de son chiffre d'affaires, avec un parc de 500 établissements plus traditionnels vendant des articles pour la maison à bas prix. « Le niveau des investissements sur les marchés phares aux Pays-Bas et en Belgique et pour assurer l'expansion internationale ainsi que les ventes sur Internet, va être augmenté », a affirmé Marcel Boekhoorn, directeur de Ramphastos, dans un communiqué conjoint diffusé par Hema.

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article