La Cnav débordée pour répondre aux questions des particuliers

Publié le par angeline351

La Cnav débordée pour répondre aux questions des particuliers

Vous partirez à retraite dans quelques mois ou quelques années et vous voudriez savoir à combien vous attendre chaque mois, cela est bien normal. Problème, la Cnav (Caisse nationale d'assurance vieillesse), ne semble pas prête à répondre aux questions des futurs retraités. Si c'est votre cas, vous pouvez vous adresser, jusqu'au 17 novembre, à l'Agirc-Arrco, qui organise des questions-réponses aux particuliers concernés. 

« Nous sommes au regret de ne pas pouvoir traiter votre demande pour le moment. (...) Nous sommes donc amenés à traiter en priorité les dossiers de ces personnes pour garantir le paiement de leur retraite. Nous procédons actuellement à la rectification des relevés de carrière des assurés à partir de 60 ans. Nous vous conseillons donc de conserver vos documents pour la mise à jour de votre carrière le moment venu » s'est vu répondre un futur retraité témoignant dans les colonnes du Figaro.

Retraite : des nouveautés à partir du 1er janvier 2019

À partir du 1er janvier 2019, l'accord Agirc-Arrco entre en vigueur et entraînera de nombreux changements, et malheureusement tous ne seront pas en faveur des quelque 22,3 millions de cotisants qui pourraient être concernés par la réforme.

Certains se verront imposer un malus de 10% sur les pensions de retraite complémentaire durant 3 ans : il faudra alors prende sa retraite un peu plus tard si possible, pour bénéficier du taux plein. Ne seront pas touchés : les personnes handicapées (incapacité permanente d'au moins 50%), ceux qui ont déclaré devoir aider un conjoint dépendant, ou déclarés inaptes au travail

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article