FORCE OUVRIÈRE CONDAMNÉE AUX PRUD’HOMMES

Publié le par angeline351

FORCE OUVRIÈRE CONDAMNÉE AUX PRUD’HOMMES

C’est une nouvelle affaire qui tombe mal pour le syndicat, qui va devoir verser plus de 100.000 euros à un ancien employé.
Les comptes de Force ouvrière affichaient une perte de plus de 635.000 euros en 2017. Et la condamnation prononcée par le tribunal des prud’hommes de Longjumeau risque de les plomber un peu plus. Le Parisien explique que le syndicat a été condamné à verser plus de 100.000 euros à Bernard Baillard, un ancien employé de 65 ans, qui avait déposé plainte en 2017 suite au détournement de son statut d’autoentrepreneur. Ce statut a finalement été requalifié en contrat de travail et FO a été condamnée pour départ forcé sans cause réelle et sérieuse dans ce dossier.

"Ils ont tout essayé"
Bernard Baillard, ancien policier, a travaillé pour FO à partir de 2003 comme formateur. Il a d’abord été détaché par son syndicat du SGP Police, puis a pris sa retraite en 2006 à la demande de FO et a commencé à percevoir près de 600 euros par mois en liquide "pour qu’avec ma pension je n’y perds pas par rapport à mon ancien salaire", raconte-t-il au Parisien. FO lui a ensuite demandé de prendre le statut d’autoentrepreneur suite à la loi de 2008 sur la transparence des comptes des syndicats. Mais en 2017, il a été "éjecté manu militari du centre de formation à la suite d’un accident de travail".

Le syndicaliste a alors décidé de porter l’affaire devant la justice malgré les mises en garde des dirigeants de FO. "Cela faisait trois ans qu’ils ne me prenaient pas au sérieux et me méprisaient. Ils ont tout essayé. Jean-Claude Mailly et Pavageau qui, en juillet, m’a même sermonné sur les dégâts que pourrait causer ce procès pour la confédération, si ça se savait dans la presse", dénonce Bernard Baillard, qui a envoyé dimanche un courrier aux 140 responsables de FO "pour leur expliquer ce qu’il s’est passé". Pour autant, il assure : "Ce n’est pas FO qui est responsable, mais quelques hommes qui font du mal au syndicat".

Publié dans INFORMATION

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article