FO : “ L’assèchement du service public ”

Publié le par angeline351

FO : “ L’assèchement du service public ”

La tournée des popotes, pourrait-on dire. « Nous sommes dans le cadre des élections professionnelles de la fonction publique qui se dérouleront le 6 décembre et il est intéressant de voir sur le terrain comment les salariés perçoivent les différentes réformes du gouvernement », explique Serge Legagnoa, secrétaire confédéral Force ouvrière (FO), chargé de la protection sociale collective.
Serge Legagnoa s’est arrêté dans l’Indre, vendredi dernier, pour prendre la température au sein des différentes sections : l’hospitalière (FPH), la territoriale (FPT) et la fonction publique d’État (FPE) avec une visite du centre du tri postal de Déols, du centre hospitalier d’Isssoudun et du centre communal d’action social (CCAS) de Châteauroux.
L’occasion pour Serge Legagnoa de dénoncer le Plan santé : « Il est présenté par le gouvernement comme un beau produit mais rien pour les maternités, ni pour les Établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes. 30 millions d’euros pour les Ehpad, c’est une goutte d’eau, pas déjà tombée et déjà sèche ».
Florent Garcia, secrétaire départemental FO, revient sur la fermeture de la maternité du Blanc : « Extrêmement déçu car dès le début, on nous a caché ce projet de fermeture. Force ouvrière est le syndicat majoritaire sur l’hôpital mais on a mis en avant le collectif et les politiques pour défendre la maternité. Il y a eu trop de passion et on s’est éloigné du sujet ».
Malgré la pétition lancée par FO et d’autres syndicats, la perception de Buzançais vit ses dernières heures avec une fermeture programmée le 31 décembre. « Nous n’avons pas d’inquiétude pour les personnels mais c’est encore au détriment de la qualité du service public », s’insurge Florent Garcia.
Serge Legagnoa évoque quant à lui : « L’assèchement du service public et c’est bien la direction générale des impôts qui va souffrir le plus pour les réductions de postes ».

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article