Fichage à FO: La direction de Force ouvrière veut porter plainte pour «constitution de fichier»

Publié le par angeline351

Fichage à FO: La direction de Force ouvrière veut porter plainte pour «constitution de fichier»

Après la démission de Pascal Pavageau, plainte et constitution de partie civile dans l’affaire du fichage de ses cadres chez FO. Le syndicat dans la tourmente a décidé de porter plainte pour « constitution de fichier », selon un courrier dont l’AFP a eu copie ce samedi, confirmant une information du Monde.

Pascal Pavageau a démissionné de son poste de secrétaire général une semaine après la révélation par Le Canard enchaîné, le 10 octobre, du fichage d’une centaine de responsables FO, affublés par des proches du numéro 1 de qualificatifs comme « niais », « franc-maçon » ou encore « trop intelligent pour entrer au bureau confédéral ».

Plainte et audit au programme
L’exécutif de Force ouvrière « a pris la décision de porter plainte au nom de la confédération pour constitution de fichiers et parallèlement de porter la confédération partie civile », écrit la direction dans un courrier daté du 30 octobre, adressé au comité confédéral national (CCN, « parlement » du syndicat) et signé du trésorier Patrick Privat
Le courrier fait également état de « la décision de réaliser un état financier de la confédération », via « la commission de contrôle » et avec « l’appui d’experts-comptables », et alors que Pascal Pavageau avait indiqué en jetant l’éponge que « certains de ses camarades » souhaitaient que « certains tiroirs ne soient jamais ouverts ». « La première chose que vous avez cherché à m’imposer d’arrêter est la mise en place d’un audit sur l’état des finances internes », avait-il laissé entendre. Sa fédération avait d’ailleurs demandé la semaine dernière que l’audit demandé par Pascal Pavageau soit mis en œuvre et que « toute la lumière soit faite sur les fonds de la confédération qui concernent les unions départementales, les fédérations départementales et le centre de formation des militants syndicaux (CFMS) ».

Un seul candidat s’est pour l’instant déclaré pour lui succéder : Patrice Clos, secrétaire national des transports. Des pourparlers sont en cours entre Frédéric Homez (fédération de la métallurgie, proche de l’ancien secrétaire général Jean-Claude Mailly) et Hubert Raguin (fédération de l’enseignement) pour essayer de dégager un consensus sur un candidat.

La date limite pour se déclarer a été fixée au 6 novembre.

SociétéPascal PavageauSyndicatPlainteDémission

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article