Contrôle technique : ce qui change au 1er janvier 2019

Publié le par angeline351

Contrôle technique : ce qui change au 1er janvier 2019

Pour les voitures roulant au diesel, la nouvelle formule du contrôle technique sera plus sévère au 1er janvier 2019. Le volet anti-pollution est renforcé.

Contrôle anti-pollution renforcé pour les véhicules roulant au diesel
Après un premier durcissement du contrôle technique en mai 2018 qui concernait tous les véhicules, des modifications sont à nouveau prévues, avec cette fois-ci, un focus sur les voitures roulant au diesel. Plus polluantes que les véhicules à essence ou les alternatives écologiques, elles représentent 60% des voitures en France.

Dans le cadre du volet anti-pollution, le gouvernement souhaite à terme dissuader l’utilisation des voitures roulant au diesel. Le seuil de tolérance sera donc plus bas, en renforcant le contrôle de l’opacité des émissions des particules fines. Pour tester les émissions de la voiture, le contrôleur devra notamment appuyer plus franchement sur l’accélérateur. 

Des prix moins chers sur Internet
Avec la mise en place de cette nouvelle procédure, le nombre de recalés devrait augmenter le 1er janvier prochain. Actuellement, les contre-visites pour les émissions de particules fines concernent 1% des voitures diesel. Mais ce chiffre pourrait s’élever à 5 à 7% dans les mois qui suivent.

Nombreux seront les automobilistes qui viendront dans les centres de contrôle avant le durcissement de la réforme. Si le prix du contrôle technique est libre en France, il faut compter en moyenne 80 €. Néanmoins, Internet affiche des prix cassés allant jusqu’à -50% pendant les heures creuses. 

Publié dans INFORMATION

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article