Les enseignes qui ont vendu du lait contaminé rappelé

Publié le par angeline351

Les enseignes qui ont vendu du lait contaminé rappelé

Fin décembre, le groupe Lactalis procédait au rappel de l'ensemble de ses laits et autres produits infantiles sortis de son usine de Craon (Mayenne) depuis février 2017, après la découverte d'une contamination aux salmonelles. Mais des dysfonctionnements ont eu lieu et plusieurs grandes surfaces françaises ont continué à vendre ces produits à risque.

Un dysfonctionnement majeur dans le rappel

Des signalements transmis le 1er décembre 2017 par les autorités de santé concernant un risque de contamination à la salmonelle de laits infantiles ont amené Lactalis à procéder, le 2 décembre 2017, à un premier retrait de produits. Le 21 décembre, le groupe a rappelé la totalité de ses produits infantiles et nutritionnels fabriqués ou conditionnés dans l’usine de Craon.

Mais plusieurs centaines de produits ont échappé à la procédure et ont été vendus. « C'est un dysfonctionnement majeur dans la procédure de retrait/rappel par les opérateurs, dont c'est la responsabilité », a estimé jeudi 11 janvier le ministre de l'Agriculture Stéphane Travert.

Carrefour, Leclerc, Système U, etc

Parmi les grandes surfaces concernées par ces ventes en dépit du rappel, on trouve, comme l’explique un article du Huffington Post, Carrefour, qui reconnaît dans un communiqué de presse que « malgré ces mesures de vigilance, 434 produits ont été vendus après le rappel ». Chez Système U ou Leclerc, des centaines de boîtes de lait ont échappé à cette procédure de rappel et ont été vendues, du propre aveu des groupes.

Même chose du côté d’Auchan : « malgré le retrait effectif de 36 000 produits, 52 produits supplémentaires ont échappé à la vigilance de nos équipes et ont été vendus ». Le groupe, comme ses concurrents, présente évidemment ses excuses à ses clients et a identifié puis contacté les clients qui auraient acheté les produits incriminés. Le président du groupe Intermarché a dénoncé une « gestion chaotique de sa crise » par Lactalis, « du jamais vu dans la profession » et une « confusion » digne d’un « amateur ».

Publié dans RAPPEL PRODUITS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article