L’année sociale en France et dans le monde du 17 janvier au 9 mars 2017

Publié le par angeline351

L’année sociale en France et dans le monde du 17 janvier au 9 mars 2017

Les syndicats de l’Essonne mobilisés contre leur expulsion de la Bourse du Travail, à Evry le 18 mars 2017.

Une multitude d’événements sont venus rappeler que les questions sociales demeurent au confluent des choix politiques et de la vie quotidienne des individus.

17 janvier

Maison des syndicats d’Évry : FO mobilisée pour défendre le bien commun
Appel à la mobilisation pour sauver la Maison des syndicats de l’Essonne. Le conseil départemental a décidé de vendre l’immeuble qui abrite FO et six autres organisations syndicales. Après trente-trois ans de présence dans l’immeuble situé en plein centre d’Évry, les syndicalistes ont reçu l’ordre de rendre leurs clés au plus tard le 30 juin 2017. Motif invoqué : une remise aux normes qui contraint la collectivité territoriale à vendre le bâtiment. Après une mobilisation et le dépôt d’une pétition rassemblant 15 000 signatures, le département a annoncé en décembre le maintien des syndicats dans les lieux.

La cession de La Redoute sur les planches
Dans la pièce de théâtre intitulée Qui redoute la parole ?, créée dans la ville d’Avion, dans le Nord, les Tréteaux de France et la compagnie HVDZ mettent en scène la mise en vente de La Redoute par François Pinault en 2013. Sur les planches, des salariés de l’enseigne de vente par correspondance rejouent leur propre rôle. Parmi eux, trois délégués syndicaux FO, dont Nora Miloudi, déléguée centrale et élue au CE.

31 janvier

Loi Travail : plainte commune de FO et de la CGT devant l’OIT 
Comme elles l’avaient annoncé à l’été 2016, la confédération FO et la CGT déposent une plainte commune contre certaines dispositions de la loi El Khomri auprès de l’Organisation internationale du travail. Leurs principaux arguments juridiques portent sur la liberté syndicale, le droit à la négociation collective et les garanties en cas de licenciement. Dans leur communiqué, les deux organisations soulignent que la loi contient de nombreuses dispositions contraires aux textes fondamentaux et aux textes internationaux auxquels la France est liée.

 

3 février

Élections TPE : FO conserve sa troisième place 
Les résultats des élections dans les très petites entreprises (TPE) sont dévoilés. Ils se caractérisent par deux éléments marquants : une baisse du score des principales organisations et un très faible taux de participation. Avec 13,01 % des voix, Force Ouvrière s’est maintenue en troisième position. Le scrutin, dont c’était la deuxième édition, s’est déroulé du 30 décembre 2016 au 13 janvier 2017, auprès des 4,5 millions de salariés des TPE (entreprises de moins de 11 salariés) et de particuliers employeurs.

 

20 février

À moins de trois mois de la présidentielle, FO rend publiques ses priorités 
FO, qui confirme qu’elle ne donnera aucune consigne de vote pour l’élection du président, rend publiques ses analyses et revendications. C’est utile aujourd’hui, mais aussi pour demain, quel que soit le résultat de l’élection présidentielle, explique Jean-Claude Mailly. Parmi les revendications figurent l’abrogation de l’inversion de la hiérarchie des normes (loi El Khomri), la révision des traités européens pour en finir avec l’austérité, et la défense du paritarisme, notamment pour la gestion de l’Assurance chômage et de la Sécurité sociale.

 

7 mars

Santé, social, service public : ils étaient dans la rue 
Les salariés de nombreux secteurs professionnels répondent à l’appel à la grève et à manifester lancé par les fédérations FO, CGT et SUD de la santé et du social. Les personnels hospitaliers et de l’action sociale sont rejoints dans leur mouvement par les fonctionnaires territoriaux et d’État, les salariés de la Sécu, mais aussi par ceux de Pôle emploi ou encore du secteur de l’énergie. Au menu des revendications : les salaires, les carrières, les effectifs et les conditions de travail.

9 mars

FO prend la présidence de l’INRS
Ronald Schouller, secrétaire fédéral à la FGTA FO, est nommé président de l’Institut national de recherche et de sécurité (INRS). La mission de cet organisme paritaire est de prévenir les accidents du travail et les maladies professionnelles par le biais de la recherche, de l’assistance, de la formation et de l’information. En matière de santé, Ronald Schouller se préoccupe particulièrement des troubles musculo-squelettiques et des risques psychosociaux, qui explosent. Il souhaite aussi orienter la recherche vers l’amélioration des conditions de travail dans les TPE, où les salariés sont les plus isolés.

 lire également

 

https://www.force-ouvriere.fr

Publié dans COMMUNIQUE FO

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article