Nettoyage des gares : 26e jour de grève à H Reinier, les salariés doivent être entendus

Publié le par angeline351

Nettoyage des gares : 26e jour de grève à H Reinier, les salariés doivent être entendus

La situation sur les quais et dans les salles des pas-perdus ne cesse de s’empirer. Les salariés affectés au nettoyage des gares SNCF du Nord de l’Ile-de-France (75 gares) sont en grève depuis le 2 novembre 2017 à l’appel notamment du syndicat FO des personnels du nettoyage des trains et gares d’Ile-de-France ( FO PNTG).

Pour autant la SNCF et l’entreprise H Reinier demeurent sourdes aux revendications des salariés. Leurs revendications ne sont pourtant pas exorbitantes, ils demandent :

- le respect de la réglementation avec l’application de la convention collective du secteur d’activité : la CCN de la manutention ferroviaire ;

- l’alignement des rémunérations sur celles existantes pour les salariés dans les autres sites du secteur ;

- le maintien des effectifs.

Dès l’origine, le syndicat FO a demandé l’ouverture de négociations or ce n’est que durant ce week-end que les premières propositions ont été faites.

En l’état, le compte n’y est pas, trop d’inconnues subsistent tant sur le montant des revalorisations qu’en ce qui concerne les dates d’application. Pour FO, des propositions écrites tant sur l’intégration dans la convention collective qu’en matière de rémunération ou sur le nombre de recrutements doivent être faites en toute transparence.

La FEETS FO appelle la SNCF, seul donneur d’ordre, à prendre ses responsabilités dans ce conflit pour qu’une issue favorable à tous, salariés et usagers, voie le jour dans les meilleurs délais.

 

 

Publié dans COMMUNIQUE FO

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article