Démantèlement du Statut des Industries Electriques et Gazières : le patronat veut profiter de la loi Travail II

Publié le par angeline351

Démantèlement du Statut des Industries Electriques et Gazières : le patronat veut profiter de la loi Travail II

Communiqué de FO Énergie et Mines,

Des contacts officieux avec l’Union Française de l’Électricité (UFE) nous confirment que celui-ci cherche à profiter de la loi Travail II pour transformer le Statut du personnel des Industries Électriques et Gazières en convention collective.

Si cela se confirmait, il s’agirait d’une véritable déclaration de guerre envers les salariés du secteur, quelques semaines après que les employeurs aient décidé du gel du Salaire National de Base, une première depuis 1946.

Une délégation FO Énergie et Mines, conduite par son Secrétaire général Vincent Hernandez, a été reçue hier par le conseiller énergie du Président de la République, Antoine Pellion. Nous avons exprimé notre opposition résolue à une telle ambition.

Rien ne justifie qu’une telle mesure, qui ne figurait pas dans les engagements de campagne du nouveau Président de la République, soit prise.

Le Statut du personnel, c’est le contrat de travail des gaziers et électriciens. FO Énergie et Mines, avec l’appui de sa Confédération, le défendra bec et ongles. L’histoire sociale de notre secteur a déjà prouvé que les personnels réagiront avec la force qu’il convient si la casse du Statut devait être décidée. Personne ne doit en douter !

Plutôt que d’allumer le feu sur le social, il faut poursuivre les échanges sur toutes les questions industrielles : place des différentes énergies dans le mix électrique, refondation de la filière nucléaire française, attitude face aux nouveaux projets de directives européennes qui remettent en cause le service public, risques sur le maintien des tarifs réglementés de gaz et d’électricité, refus de la mise en concurrence de l’hydraulique, nécessité de maintenir les centrales thermiques classiques pour assurer la sécurité d’approvisionnement...

L’arrêt des suppressions d’emplois, des réorganisations et des fermetures de sites sont indissociables d’une véritable ambition sociale. Ce sont là les vrais sujets et cela n’est pas exhaustif.

Publié dans COMMUNIQUE FO

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article