Saint-Nazaire : Rachat de STX par Fincantieri pour FO c’est Non.

Publié le par angeline351

Saint-Nazaire : Rachat de STX par Fincantieri pour FO c’est Non.
FO demande au nouveau gouvernement de nationaliser le chantier.

"Au cours de toutes les rencontres entre les organisations syndicales et les représentants du précédent gouvernement, FO a rappelé sa revendication de nationalisation du dernier grand chantier naval.

La position de FO est la même depuis l’annonce de la vente de notre site, vente qui est liée à la situation de notre actionnaire majoritaire STX.

Cette position était déjà la même lors de la vente à Aker yards en 2006, puis à STX en 2008.

FO est bien conscient que la vente de notre site doit être réglée au plus vite, mais que cela ne se fasse pas au détriment des salariés et de l’entreprise.

Pour FO, la protection de nos emplois pour 5 ans seulement est inacceptable compte tenu du plan de charge avec un carnet de commande pour 10 ans.

Tout comme il est inconcevable la possibilité que Fincantieri puisse rachetée les parts de la Fondation CR Trieste au bout de 8 ans. L’instabilité actionnariale fragilise notre chantier.

Par ailleurs, nous n’avons eu aucune garantie pour la sous-traitance locale. FO déplore l’emploi sans cesse croissant de travailleurs détachés, pratique très développée chez Fincantieri.

Nous avons de vives inquiétudes sur les stratégies de ce potentiel acquéreur qui est devenu un gros ensemble complexe, confronté à des difficultés.

De plus, nous avons de sérieux doutes sur la politique salariale que Fincantieri pourrait avoir pour notre site quand on constate quelle est sa politique salariale actuelle.

Pour FO, le risque de devenir mono produit est redouté et nous n’avons eu aucune véritable garantie sur ce point.

Enfin, nous savons que les armateurs RCCL et MSC n’ont pas été consultés. Pourtant l’enjeu est capital pour le maintien de l’activité sur notre site.

C’est pourquoi, pour FO, le nouveau gouvernement français doit prendre toutes ses responsabilités en nationalisant le dernier grand chantier naval du pays surtout au regard du prix d’achat proposé par Fincantieri..

FO considère que nationaliser, même transitoirement, le chantier relève du pragmatisme économique et permettrait la sauvegarde de la diversité d’activité de notre chantier et de son indépendance face à d’éventuels actionnaires aux intérêts divergents.

C’est pourquoi FO donnera un avis défavorable aux rachats des parts de STX dans le capital de STX France par Fincantieri."

Publié dans COMMUNIQUE FO

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article