1 GROUPE TROIS ENSEIGNES UNE PHILOSOPHIE

Publié le par angeline351

1 GROUPE TROIS ENSEIGNES UNE PHILOSOPHIE 

Les valeurs fondatrices.
L’histoire du groupe Omnium a commencé avant 1971, mais elle a pris un tournant à l’arrivée de son dirigeant actuel, Robert Achille LASCAR.
A l’époque, le parc ne comptait que 10 magasins. Au fil des années, il s’est régulièrement étoffé par acquisitions, selon les lignes de conduite posées par son Président Directeur Général : croire, oser, agir.
Aujourd’hui encore, grâce à l’engagement de ses collaborateurs et de ses partenaires, l’ensemble des réalisations du groupe Omnium porte le sceau de ces valeurs fondatrices.
 

Une histoire de famille, avant tout
Le développement du groupe a été porté par l’investissement de la famille de M. LASCAR, progressivement entrée dans le capital et dans l’équipe de direction.
De fait, Robert Achille LASCAR a toujours considéré l’expansion du groupe comme une histoire de famille, au sens le plus large du terme : un projet dans lequel chacun des collaborateurs doit pouvoir se reconnaître.
Le groupe Omnium a ainsi pris sa place parmi les grands noms du prêt-à-porter et de la décoration, sans recours à des partenaires extérieurs.
 

Question de valeurs
Est-ce un hasard si le groupe s’est constitué autour de marques centenaires… elles-mêmes issues d’une longue histoire familiale ? Evidemment pas. Lorsqu’on s’entend sur des valeurs essentielles, l’association fait la force. Burton, Devred et Bouchara, créées au début du siècle dernier, ont ainsi trouvé naturellement leur place au sein de la famille Omnium.
Aujourd’hui, les centrales des enseignes sont basées en région parisienne ou à Amiens, mais le siège du groupe Omnium reste attaché à sa terre d’origine : Brest (pointe du Finistère).
 

Des achats de lots au prêt-à-porter de mode à petit prix
« Léon soldeur », le premier magasin de notre histoire, exprime bien le positionnement du groupe à ses origines. Cette culture du prix bas a d’emblée orienté les axes de développement, avec la création de la marque Eurodif.
La stratégie a ensuite évolué du discount au milieu de gamme et le groupe s’est diversifié dans le prêt-à-porter, grâce au rachat successif des chaînes Burton, Bouchara puis Devred.
 

Au centre de la ville, au cœur des centres commerciaux
Le groupe Omnium a d’abord concentré ses forces sur le développement en centre-ville, là où circule la vie, où les touristes se rendent, où l’on vient chercher les services administratifs…
Cette stratégie, menée pour Eurodif dans les années 1990 (à contre-courant du mouvement centrifuge de la plupart des enseignes), a permis d’installer au cœur des cités des concepts de grands magasin, multi-rayons. De quoi satisfaire toutes les envies et susciter les coups de cœur !
Le développement par acquisitions a ensuite permis au groupe d’investir des surfaces en centres commerciaux, tout en privilégiant le modèle succursaliste.
Depuis 2007, le plan de déploiement Devred s’appuie également sur la franchise, exclusivement sous forme de commission d’affiliation.
 

La performance avec passion
Travailler, être performant, oui. Mais avec passion !
La volonté de réussir ensemble, alliée à un authentique sens du partage, a porté le groupe depuis sa fondation jusqu’à la place qu’il occupe aujourd’hui. Ce développement spectaculaire doit tout aux femmes et aux hommes qui composent l’entreprise et œuvrent sur le terrain.
La véritable richesse du groupe Omnium est d’abord humaine.
 

La décentralisation au service des enseignes
La gouvernance du groupe repose sur la synergie entre une holding légère –qui garantit le pilotage- et des enseignes disposant d’une large autonomie.
Sur le terrain, les marques restent responsables de leur développement : stratégie des marques, orientations commerciales, choix des produits, ensemble des décisions opérationnelles. Leur priorité est le commerce, et la holding est là pour soutenir leur performance –par des recommandations stratégiques, des reportings et audits d’orientation, des outils de régulation ou de contrôle.
Enfin, des actions transversales menées par la holding favorisent la coordination et optimisent les processus clés des enseignes. C’est ainsi que nous partageons les savoir-faire et les meilleures pratiques, pour la réussite de tous.

Histoire

1921 : Léon LASCAR ouvre sa première boutique sous l’enseigne « Léon Soldeur ». Après guerre,  son fils, Robert LASCAR obtient en dédommagement un local à Brest et ouvre « Léon Fils soldeur », puis développe progressivement des magasins de confection, bonneterie, rideaux et tissus d’ameublement, implantés dans les centres-villes à partir de Brest, berceau de la famille.


1971 : Au décès de Robert LASCAR, en janvier 1971, son fils Robert Achille lui succède. Il est épaulé dans l’affaire par sa famille, propriétaire d’une dizaine de magasins dans l’Ouest.


1980 : Création d’Eurodif, à l’origine du groupe.


1986 : Le concept Eurodif connaît une croissance fulgurante. Le parc est de 24 magasins pour 480 salariés.


1989 : Création de Machin Chose (mode et accessoires) et de Léon la Casse (articles ménagers et cadeaux).


1990 : L’entreprise compte 50 magasins Eurodif.


1991 : Achat de la marque Burton (confection homme, femme et accessoires) et de son parc de 65 magasins.
Acquisition de 13 magasins Printemps, pour augmenter les implantations des enseignes.


1992 : Achat de la marque Bouchara et de ses 25 magasins.


1994 : Le groupe est consacré leader Français du négoce de tissu. Il compte 180 surfaces de vente.

Les magasins Léon la Casse rebaptisés Léon & Co se développent, et sont au nombre de 10.


1996 : Le groupe Omnium acquiert la totalité de l’enseigne Devred, entreprise centenaire et réseau de 100 magasins de prêt-à-porter masculin.

Le groupe compte 6 enseignes et près de 300 magasins. Burton : 65 magasins, Bouchara : 6 magasins,
Devred : 100 magasins, Eurodif : 80 magasins, Léon & co : 17 magasins,
Machin-Chose : 7 magasins.

Lors de la manifestation annuelle des Enseignes d’Or, M. LASCAR reçoit le Prix spécial du Jury.

Le groupe Omnium reçoit le prix n° 1 de l’expansion lors du salon MAPIC à Cannes.


1997 : Rachat de 49 magasins qui passeront sous pavillon Burton.


1998 : Rachat de 118 magasins Maxi-Livres.

Acquisition de 30 magasins qui passeront sous enseigne Devred.


2000 : Le groupe Omnium compte six enseignes et près de 500 points de vente. Burton : 100 magasins, Bouchara : 9 magasins, Devred : 130 magasins, Eurodif : 92 magasins, Léon & co : 30 magasins, Maxi-Livres : 130 magasins.


2006 : Le groupe Omnium entre en phase de recentrage et restructuration.

Le groupe décide ainsi de ne plus soutenir Maxi-Livres, dont l’activité peine à trouver son équilibre financier.


2007 : Devred lance son développement en commission - affiliation.

Jo BUETERS est nommée Président d'Eurodif, Antoine LEROY est nommé Président de Burton et Devred

Le groupe Omnium ouvre de façon très minoritaire son capital à Calyon.


2008 : Devred ouvre son 150ème magasin.


2010 : Antoine LEROY dirige Devred et Thomas HAMELLE prend les rênes de Burton.

Le groupe Omnium compte 3 enseignes et près de 400 points de vente. Burton : 130 magasins, Devred : 180 magasins, Eurodif : 80 magasins.


2011 : Annie BOIS est nommée Président d'Eurodif.

Devred 1902 ouvre 50 magasins.

Philippe BARBRY prend les fonctions de président de Devred 1902


2012 : Le Groupe Omnium signe un crédit syndiqué à hauteur de 160 M€.

Devred 1902 s'ouvre à ll'international.


2013 : Claude BUFFARD est nommé Président d'Eurodif.


2014 : Départ de Thomas HAMELLE.

Fabienne MESNIER nommée Directrice Générale de Burton of London


2016 : Thierry PERUSAT nommé Directeur Général de Burton of London

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article