Creuse : le cri d'alerte d'une aide-soignante entraîne une mobilisation

Publié le par angeline351

Creuse : le cri d'alerte d'une aide-soignante entraîne une mobilisation

En Creuse, cette aide-soignante avait décrit ses conditions de travail difficiles, le quotidien des patients et des personnels dans son Ehpad. En subira-t-elle des représailles ? 

En tout cas, le syndicat FO-Santé qui avait organisé la conférence de presse a appris que la soignante était en difficulté face à sa direction et son encadrement qui lui reprochent les propos tenus. 

« Sauf que ce qu’elle a décrit - notamment le fait de ne plus donner qu’une douche par mois aux partients_ n’est pas un cas particulier de son Ehpad, souligne Sébastien Trocellier, secrétaire départemental de FO. Dans six autres établissements creusois, on sait que c’est la même chose. Et ce sont des Ehpad où FO est représenté, on a  probablement la même situation ailleurs ! »

Défendre toute la profession

Salariée protégée de par son engagement syndical, l’aide-soignante est totalement soutenue par FO qui va intervenir auprès de l’Agence régionale de santé, la direction de l’Ehpad concerné et a mobilisé sa fédération nationale pour envisager une procédure pour délit d’entrave syndical « si cela s’avérait nécessaire ». 

« Il faut que les directions d’Ehpad se rendent compte qu’en dénonçant le manque de personnel et de moyens, nous les défendons elles aussi, et notre métier à tous », a insisté Sébastien Trocellier. 

Publié dans COMMUNIQUE FO

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article