Permis : gain de cause pour les inspecteurs

Publié le par angeline351

Permis : gain de cause pour les inspecteurs

A l'appel du syndicat Force ouvrière (FO), une cinquantaine de personnes a manifesté mardi midi à Niort, devant les locaux de la Direction départementale des Territoires. Ils sont ainsi venus soutenir les huit inspecteurs du permis de conduire basés dans les Deux-Sèvres (qui dépendent depuis 2012 du ministère de l'Intérieur), confrontés à des difficultés financières.

Engagements

En effet, depuis cet été, ils ne sont plus remboursés des divers frais qu'ils doivent avancer lorsqu'ils vont faire passer des examens ou lorsqu'ils partent en renfort dans d'autres départements * (NR du 7 octobre). « Pour certains d'entre eux, cela représente plus de 1.000 € », indique Fabien Chedeville, délégué régional FO pour les Pays de la Loire, venu à Niort par solidarité car « ce problème existe partout en France, mais il est particulièrement aigu dans les Deux-Sèvres ».
FO voit derrière ces soucis de remboursement « des enjeux pour le service public. On pousse à la fin des déplacements, ce qui induirait la fermeture des centres secondaires d'examens et provoquerait de grandes difficultés pour faire passer le permis de conduire ». Dans le département, il existe deux centres principaux (Niort, Bressuire) et quatre centres secondaires (Parthenay, Thouars, Melle et Saint-Maixent).
Une délégation a été reçue par des représentants de la DDT, entretien à l'issue duquel il leur a été assuré qu'ils seraient bel et bien remboursés d'ici quinze jours. La DDT a également assuré qu'il n'était prévu aucune fermeture de centres d'examen dans les Deux-Sèvres.

* Selon un système de péréquation nationale.

 

Publié dans COMMUNIQUE FO

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article