Le RSA suspendu après deux offres d'emploi refusées ?

Publié le par angeline351

Le RSA suspendu après deux offres d'emploi refusées ?

C'est ce que souhaite instaurer le député des Alpes-Maritimes (LR) Éric Ciotti. Une manière de pallier à une dépense qui menace le budget du département.

Eric Ciotti veut mieux encadrer le RSA

Face à la hausse des prestations sociales, les collectivités locales sont en danger. Un problème aggravé par la réduction des dotations de l'État aux régions, et en l'occurrence, aux départements. Ainsi, pour prévenir une hausse des dépenses liées au RSA, Éric Ciotti veut mieux encadrer les conditions d'accession au RSA.

Le député des Alpes-Maritimes (LR) veut ainsi suspendre le Revenu de Solidarité Active pour les personnes qui refuseraient deux offres d'emploi. Une démarche qui veut, selon Éric Ciotti, favoriser la réinsertion des personnes en marge de la société, et du marché du travail.

Les départements gèrent les dépenses du RSA

Éric Ciotti estime que si une personne refuse deux offres d'emploi, elle ne mérite plus son RSA, car elle n'a pas réellement démontré une vraie volonté pour « retrouver le chemin de l'emploi ». Pour mieux accompagner les bénéficiaires, Éric Ciotti veut également qu'ils soient automatiquement inscrits à Pôle Emploi.

Côté chiffres, le département des Alpes-Maritimes est passé de 88 millions en 2009 à 132 millions d'euros en 2014 en ce qui concerne les dépenses liées au RSA. Une section d'accompagnement et de contrôle des bénéficiaires du RSA a même été créée. Depuis 2008, ce sont les départements qui gèrent le RSA, et non plus l'État.

Publié dans VOS DROITS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article