Var : le restaurateur mis à l'amende va récidiver le 15 août

Publié le par angeline351

La Garde (Var), hier. L’équipe du restaurant le Phenix et son gérant, Patrick Brun (à gauche), ont lancé une pétition pour dénoncer le vide juridique qui, disent-ils, pénalise les commerçants indépendants des galeries marchandes.

 

Le gérant du Phénix doit payer 186 000 € au centre commercial Grand-Var pour être resté fermé le 14 juillet. Il refuse cette sanction et n'ouvrira pas le 15 août.

Depuis quelques jours, l'affluence a grimpé au Phenix. Car ce restaurant du centre commercial Grand-Var, à La Garde (Var), est au centre de toutes les attentions après avoir été frappé par une amende de 186 000 € pour être resté fermé le 14 juillet.

 

Dans trois jours, rebelote. Le 15 août, autre jour férié de l'été, son gérant, Patrick Brun, est bien décidé à récidiver en fermant de nouveau son établissement. Au nom de la « liberté des commerces indépendants » mais au risque d'être à nouveau épinglé. « Comme pour le 14 juillet, le jour férié du 15 août n'est pas intéressant pour nous. Les gens sont à la plage et pas dans les centres commerciaux », justifie-t-il, bien décidé à se défendre.

 

Le restaurateur a lancé une pétition en ligne et a recueilli déjà plus de 2 000 signatures en signe de solidarité. « Des quatre coins de France, des professionnels de centres commerciaux, similaires au mien, m'appellent pour dénoncer le vide juridique qui pénalise les commerçants indépendants. Face aux grosses enseignes, nous ne faisons pas le poids. S'ils ouvrent les jours fériés, nous sommes obligés d'ouvrir aussi et de contraindre nos salariés à travailler. »

 

MERCI PATRON

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article