Retraites : ce que changerait un régime à points...

Publié le par angeline351

Retraites : ce que changerait un régime à points...

Par un effet mécanique lié à la démographie et à la qualité de vie, nos dépenses de retraite sont parmi les plus élevés des pays de l'OCDE. Une réforme en profondeur s'impose avant qu'il ne soit trop tard.

Un système généreux

Notre système repose sur l'idée généreuse de la solidarité intergénérationnelle. Pour schématiser, ceux en activité professionnelle paient pour ceux qui sont à la retraite.Sauf que plusieurs facteurs viennent gripper cette belle mécanique : la qualité de la vie entraîne un allongement de celle-ci (qui s'en plaindrait ?), tandis que la démographie est en baisse. Pour faire simple : plus de seniors en pleine forme pendant plus longtemps et moins de jeunes pour cotiser.

Les chiffres sont éloquents : nous autres Français profitons de la durée de retraite la plus longue au monde, 25 ans, soit 5 ans de plus que la moyenne des autres pays développés. Mathématiquement, cela représente des dépenses de retraites de 75 % plus élevées que celles de la moyenne des pays de l'OCDE. Comme l'analyse l'économiste Frédéric Bizard, qui tire la sonnette d'alarme dans Les Échos : « Malgré les multiples réformes, à législation inchangée, le système cumulera chaque année plus de 10 milliards d'euros de déficit dès 2019 et le niveau de vie des retraités va se dégrader progressivement ».

 

Une réforme s'impose

Il existe aujourd'hui 35 régimes de retraite, un système très complexe, en contradiction avec le principe d'égalité qui fonde le pacte républicain. Il n'est plus question de faire perdurer le système actuel, mais de l'adapter à la réalité d'un monde en évolution en mettant en place un régime unique. « Comme pour le système de santé, explique l'économiste, on doit d'abord prendre acte de l'universalisation des droits sociaux qui conduit à leur individualisation en les liant à la personne et non plus au statut professionnel ».

Une fusion des régimes suppose d'harmoniser les modes de calcul des droits à la retraite, à points pour les régimes complémentaires et par annuités pour les régimes de base et intégrés. Les avantages d'un régime universel de retraite à points (le RURP) sont nombreux, tout en donnant aux assurés la liberté de choisir leur opérateur, public ou privé. Cette mise en concurrence ne pourra qu'être bénéfique à la qualité de services et à la santé économique du pays.

Publié dans RETRAITES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article