Arnaque aux faux chèques de banque… un classique !

Publié le par angeline351

Arnaque aux faux chèques de banque… un classique !

Tout particulièrement recommandé lors des ventes de véhicules entre particuliers, le chèque de banque, plus sûr qu’un chèque ordinaire, nécessite toutefois d’être très prudent afin d’éviter les arnaques !

Il est indispensable pour le vendeur de pouvoir vérifier la validité du chèque qui va lui être remis auprès de la banque émettrice.

En conséquence, au moment de fixer le jour du rendez-vous pour votre transaction, choisissez un jour et un horaire où les banques sont ouvertes (ni un jour férié, ni le week-end) et refusez de le décaler à un jour férié ou le week-end.

Les vérifications à effectuer...

Demandez dès la prise de rendez-vous, les coordonnées de la banque qui émet le chèque de banque et vérifiez-les dans l’annuaire. Vous ne pourrez en effet le jour de la transaction, ni vous fier au numéro de téléphone figurant sur le chèque, ni à celui que vous indiquera l’acheteur, car en cas d’arnaque c’est bien entendu un complice qui vous donnera le change au numéro en question.

Le jour de la transaction, essayez d’aller à l’agence bancaire avec l’acheteur pour retirer le chèque de banque avec lui, ou vous faire confirmer sur place que c’est bien cette banque qui l’a émis. Si ce n’est pas possible, appelez le numéro de téléphone de la banque que vous aurez vous-même trouvé : indiquez-lui le numéro du chèque, le montant et le nom du bénéficiaire pour qu’elle puisse vérifier l’opération et qu’il ne s’agit pas d’un chèque de banque volé.

Par ailleurs, regardez le chèque de banque en transparence et vérifiez qu’il comporte bien le filigrane de sécurité (comme sur les billets de banque). Ce filigrane est intégré au papier et non imprimé : au dos vous devez pouvoir lire en transparence « Chèque de banque » avec un dessin de la semeuse de chaque côté (voir ci-dessous).

Publié dans COMMUNIQUE FO

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article