Tiers payant : bug dans les remboursements

Publié le par angeline351

Tiers payant : bug dans les remboursements

Depuis le 1er juillet, certains patients bénéficient de la prise en charge à 100 % de leurs soins. C'est le cas notamment des femmes enceintes et des malades atteints d'une ALD, affection de longue durée. Seulement voilà : le système informatique qui gère la carte Vitale, et les dépenses de santé, semble mal configuré, et ça bogue...

Des patients qui payent, mais sont déjà pris en charge à 100 %

Un médecin généraliste, interviewé par Le Parisien, a été l'un des premiers à déceler un dysfonctionnement du système de paiement associé à la carte Vitale. 

Manifestement, les patients qui peuvent bénéficier de la prise en charge du tiers payant, sachant que ce n'est pour l'instant qu'une option et pas une obligation, se retrouvent en fait déjà comptabilisés comme tels, par le système de gestion Vitale ! Ainsi, des patients atteints d'une ALD, qui font partie des malades pouvant accéder à la prise en charge totale, depuis le 1er juillet, et qui ont réglé leur quote-part en consultation, sont pourtant considérés comme pris en charge à 100 % par la Sécurité Sociale, dans son logiciel comptable !

 

Une prise en charge automatique qui anticipe ce qui deviendra obligatoire en 2017

La Caisse Nationale d'Assurance Maladie, interrogée, reconnaît que le logiciel applique par défaut désormais la prise en charge à 100 % du tiers payant, pour les ayant-droits prévus par la loi, depuis le 1er juillet. Le tout dans un souci de "commodité". 

Pourtant, la loi ne fait de cette prise en charge qu'une option, et non pas une obligation, pour les médecins ! C'est seulement à compter du 1er juillet que la pratique du tiers-payant se généralisera et deviendra obligatoire.

Des syndicats de médecins, scandalisés, reprochent à l'Assurance Maladie d'avoir pris des libertés avec la loi, et craignent que nombre de médecins soient piégés par cet automatisme de la prise en charge, qu'il faut désactiver manuellement, patient par patient... 

 

Publié dans SANTE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article