Contrôles à Auchan: l’ambassade de France inquiète

Publié le par angeline351


Le Service fédéral russe de contrôle vétérinaire et phytosanitaire (Rosselkhoznadzor) a reçu une lettre de l’ambassade de France exprimant son inquiétude envers les contrôles dans la chaîne d’hypermarchés Auchan, a annoncé le chef du département de Rosselkhoznadzor de Moscou et de ses environs Evgueny Antonov dans une interview pour le site m24.ru.
Des infractions dans les hypermarchés Auchan ont été révélées depuis fin juillet. Rosselkhoznadzor a indiqué que la chaîne prolongeait de façon artificielle les délais de validité de la viande fraîche par les manipulations de marques sur les produits. Le service de contrôle a également trouvé des additifs imprévus dans la viande.

 

Quant à Auchan, nous avons reçu une lettre de l'ambassade de France dans laquelle celle-ci exprime son inquiétude par rapport à la situation. Nous le comprenons bien. Mais nous faisons seulement notre travail, et les chaînes doivent faire le leur", a indiqué M.Antonov.

Les contrôles à Auchan qui se poursuivent depuis plus de deux semaines continuent à révéler des infractions, et pas seulement dans la région de Moscou. Il semble que ces contrôles soient liés uniquement à des problèmes de qualité des produits et qu'ils ne soient en aucun cas de nature politique.



La fermeture d'hypermarchés qui pourrait gêner de façon importante les consommateurs n'est pas envisagée. Les responsables de la région de Moscou restent en contact avec les représentants d'Auchan.

 

Après avoir reçu les documents officiels, Auchan, pour sa part, a exprimé son accord avec certaines révélations de Rosselkhoznadzor, notamment sur les délais de validité et les conditions de conservation des produits.

Selon le responsable de Rosselkhoznadzor, le service a effectué un contrôle extraordinaire à Auchan suite à l'ordre gouvernemental de renforcer la lutte contre la peste porcine africaine.


"De temps en temps, nous prenons des décisions difficiles quand nous voyons des bêtises. Mais nous effectuons des contrôles pas pour punir, mais pour rétablir l'ordre. Nous devons expliquer où les normes sont violées et ce qu'il faut faire pour que ce soit corrigé", a souligné M.Antonov.

 



 

Publié dans SANTE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article