Éphéméride 10 mai 1913 Importante grève des ouvriers boulangers à Paris

Publié le par angeline351

Éphéméride 10 mai 1913 Importante grève des ouvriers boulangers à Paris N’ayant pas abouti à la révision de leur salaire par des réclamations et des interventions multiples, et après avoir vainement attendu une proposition raisonnable de la part des patrons, trois mille ouvriers boulangers se mirent en grève à Paris. Leur action corporative justifiée par le fait que depuis 1903, ils n’avaient reçu aucune augmentation de salaire, que le repos hebdomadaire n’était pas appliqué et que le nombre d’heures de travail était illimité. Pour mettre fin à cette situation abusive, le syndicat des travailleurs boulangers présenta aux patrons un projet de contrat qui établissait une nouvelle base de salaire et une meilleure condition de travail. Il revendiquait un salaire fixe de 48 francs par semaine et 2 francs de prime pour chaque journée supplémentaire, la limitation des heures de travail, l’application du repos hebdomadaire et la suppression du travail de minuit. Mais les patrons repoussèrent toutes les revendications, sans vouloir en discuter avec les ouvriers. Devant la mauvaise volonté évidente des patrons, les travailleurs boulangers recourirent à leur seul moyen de combat : la grève. Luquet, membre du Comité confédéral écrivit clairement à ce propos : « Les travailleurs veulent que leurs salaires correspondent aux duretés de leur travail et au coût de la vie ». Cependant, à la veille de la grève, les patrons boulangers relevèrent le prix du pain pour rendre les ouvriers responsables de l’augmentation. Cette manœuvre astucieuse n’empêcha pas les travailleurs de mener leur mouvement et une solidarité exemplaire.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article