Allemagne : combines patronales et laxisme gouvernemental freinent l’application du salaire minimum

Publié le par angeline351

Allemagne : combines patronales et laxisme gouvernemental freinent l’application du salaire minimum

Moins d’heures déclarées, des pourboires redistribués en salaires, des outils facturés aux salariés… Les employeurs allemands, théoriquement obligés d’appliquer un salaire minimum de 8,5 euros l’heure depuis le 1er janvier, multiplient les combines pour y échapper. La confédération DGB dénonce le laxisme du gouvernement et revendique « l’instauration d’un droit à déposer plainte ». La loi, rappelle-t-elle, écarte déjà du salaire minimum les moins de 18 ans, les chômeurs de longue durée (pendant six mois après leur retour à l’emploi) et, jusqu’en 2017, les salariés de plusieurs branches. 

 

Publié dans COMMUNIQUE FO, EUROPE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article