Manifestation nationale le 29 janvier contre la loi de transition énergétique

Publié le par angeline351

Manifestation nationale le 29 janvier contre la loi de transition énergétique

 

Mobilisation

Manifestation nationale le 29 janvier contre la loi de transition énergétique

Mobilisation

Manifestation nationale le 29 janvier contre la loi de transition énergétique

Électriciens et gaziers, auxquels se sont joints les cheminots, s’opposent aux réformes qui remettent en cause leurs statuts et leurs emplois.

Les électriciens et gaziers ainsi que les cheminots manifestent le 29 janvier à Paris à l’appel de FO, en présence de Jean-Claude Mailly, pour défendre le service public. Les premiers s’opposent à la loi de transition énergétique examinée au Sénat à partir du 10 février. Les seconds revendiquent l’abrogation de la réforme ferroviaire adoptée en août dernier.

Pour FO Énergie, l’objectif affiché par le gouvernement de réduire de moitié la consommation énergétique d’ici à 2050 cache, sous un discours écologique, une politique de rigueur budgétaire.

Face à l’ouverture à la concurrence

FO dénonce aussi l’absence de volet social dans le projet de loi, alors que le gouvernement entend accélérer l’ouverture de l’hydraulique à la concurrence et que des engagements avaient été pris pour mieux encadrer la sous-traitance nucléaire.

Du côté des cheminots, la réforme ferroviaire, qui a éclaté la SNCF en trois établissements pour réduire les coûts face à l’ouverture à la concurrence, ne passe toujours pas. Et même de moins en moins après l’annonce de 1 100 nouvelles suppressions d’emplois dans le cadre du budget 2015.

Les cheminots FO revendiquent le maintien de leur statut, une augmentation générale des salaires, davantage d’effectifs et le retour à une seule SNCF intégrée

 

Électriciens et gaziers, auxquels se sont joints les cheminots, s’opposent aux réformes qui remettent en cause leurs statuts et leurs emplois.

Les électriciens et gaziers ainsi que les cheminots manifestent le 29 janvier à Paris à l’appel de FO, en présence de Jean-Claude Mailly, pour défendre le service public. Les premiers s’opposent à la loi de transition énergétique examinée au Sénat à partir du 10 février. Les seconds revendiquent l’abrogation de la réforme ferroviaire adoptée en août dernier.

Pour FO Énergie, l’objectif affiché par le gouvernement de réduire de moitié la consommation énergétique d’ici à 2050 cache, sous un discours écologique, une politique de rigueur budgétaire.

Face à l’ouverture à la concurrence

FO dénonce aussi l’absence de volet social dans le projet de loi, alors que le gouvernement entend accélérer l’ouverture de l’hydraulique à la concurrence et que des engagements avaient été pris pour mieux encadrer la sous-traitance nucléaire.

Du côté des cheminots, la réforme ferroviaire, qui a éclaté la SNCF en trois établissements pour réduire les coûts face à l’ouverture à la concurrence, ne passe toujours pas. Et même de moins en moins après l’annonce de 1 100 nouvelles suppressions d’emplois dans le cadre du budget 2015.

Les cheminots FO revendiquent le maintien de leur statut, une augmentation générale des salaires, davantage d’effectifs et le retour à une seule SNCF intégrée.

http://www.force-ouvriere.fr/manifestation-nationale-le-29-janvier-contre-la-loi-de?utm_source=dlvr.it&utm_medium=facebook

Électriciens et gaziers, auxquels se sont joints les cheminots, s’opposent aux réformes qui remettent en cause leurs statuts et leurs emplois.
Électriciens et gaziers, auxquels se sont joints les cheminots, s’opposent aux réformes qui remettent en cause leurs statuts et leurs emplois.
Électriciens et gaziers, auxquels se sont joints les cheminots, s’opposent aux réformes qui remettent en cause leurs statuts et leurs emplois.
Électriciens et gaziers, auxquels se sont joints les cheminots, s’opposent aux réformes qui remettent en cause leurs statuts et leurs emplois.
Électriciens et gaziers, auxquels se sont joints les cheminots, s’opposent aux réformes qui remettent en cause leurs statuts et leurs emplois.
Électriciens et gaziers, auxquels se sont joints les cheminots, s’opposent aux réformes qui remettent en cause leurs statuts et leurs emplois.
Électriciens et gaziers, auxquels se sont joints les cheminots, s’opposent aux réformes qui remettent en cause leurs statuts et leurs emplois.
Électriciens et gaziers, auxquels se sont joints les cheminots, s’opposent aux réformes qui remettent en cause leurs statuts et leurs emplois.
Électriciens et gaziers, auxquels se sont joints les cheminots, s’opposent aux réformes qui remettent en cause leurs statuts et leurs emplois.
Électriciens et gaziers, auxquels se sont joints les cheminots, s’opposent aux réformes qui remettent en cause leurs statuts et leurs emplois.
Électriciens et gaziers, auxquels se sont joints les cheminots, s’opposent aux réformes qui remettent en cause leurs statuts et leurs emplois.
Électriciens et gaziers, auxquels se sont joints les cheminots, s’opposent aux réformes qui remettent en cause leurs statuts et leurs emplois.

Électriciens et gaziers, auxquels se sont joints les cheminots, s’opposent aux réformes qui remettent en cause leurs statuts et leurs emplois.

Publié dans COMMUNIQUE FO

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article