Le moral des cadres est en berne

Publié le par angeline351

Le moral des cadres est en berne

Les tendances de conjoncture positives ne parviennent pas à dynamiser le « moral des cadres ». À court terme et sur le registre national, l’amélioration timide des perspectives économiques pour 2014 ne se traduit pas par une amélioration du « moral des cadres ».

Alors que l’Insee a annoncé une hausse de l’investissement au quatrième trimestre 2013 après sept trimestres de repli, et que les perspectives de croissance se redressent – l’OCDE l’estimant à 1% cette année, après 0,2% en 2013 et avant 1,6% en 2015 – les perspectives des cadres continuent à se détériorer :
- Une majorité anticipe une dégradation du niveau de vie d’ici un an (56 %, +7), et plus des deux tiers une augmentation du chômage (67 %, +9) ;
- Au sein des entreprises, le niveau de motivation atteint son étiage depuis un an : seulement 30 % des cadres estiment leurs collaborateurs « motivés », score en baisse de 2 points en un mois et de 13 points depuis un an. Au final, l’indice synthétique du moral des cadres perd 7 points, à -48.
La persistance de cette défiance est révélatrice d’une perte de confiance profonde en la capacité collective de la France à se redresser. Son amplification récente s’inscrit notamment dans le contexte des incertitudes relatives à la mise en œuvre du Pacte de responsabilité (contreparties, fiscalité), lesquelles succèdent à une période de forte adhésion à l’énoncé de son principe par le chef de l’État le 14 janvier dernier.

Source : François Miquet-Marty (président de Viavoice) in « Le Baro Eco »

Publié dans CADRES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article