Congrès UD FO 23 | Creuse : FO veut gagner les élections dans la fonction publique

Publié le par angeline351

  « Depuis déjà un an, je suis à fond dans la préparation des élections du 4 décembre dans la fonction publique, explique Sébastien Trocellier, le nouveau Secrétaire général de l’Union départementale de la Creuse. Au niveau départemental FO est deuxième, et mon but est que nous devenions les premiers. »  Issu du milieu hospitalier et secrétaire du groupement départemental FO Santé, Sébastien Trocellier, 38 ans, a été élu secrétaire général en remplacement d’Alain Priot, lors du 29e congrès de l’union départementale. Un congrès qui s’est tenu le 6 juin à Guéret avec une centaine de participants, sous la présidence de Jean-Claude Mailly.  L’emploi est au cœur du rapport d’activité présenté par l’équipe sortante, le département compte en effet 9,2% de chômeurs. « Le nombre de liquidations judiciaires atteint des niveaux impressionnants, entraînant donc des licenciements de plus en plus nombreux », précise le rapport.

« Depuis déjà un an, je suis à fond dans la préparation des élections du 4 décembre dans la fonction publique, explique Sébastien Trocellier, le nouveau Secrétaire général de l’Union départementale de la Creuse. Au niveau départemental FO est deuxième, et mon but est que nous devenions les premiers. » Issu du milieu hospitalier et secrétaire du groupement départemental FO Santé, Sébastien Trocellier, 38 ans, a été élu secrétaire général en remplacement d’Alain Priot, lors du 29e congrès de l’union départementale. Un congrès qui s’est tenu le 6 juin à Guéret avec une centaine de participants, sous la présidence de Jean-Claude Mailly. L’emploi est au cœur du rapport d’activité présenté par l’équipe sortante, le département compte en effet 9,2% de chômeurs. « Le nombre de liquidations judiciaires atteint des niveaux impressionnants, entraînant donc des licenciements de plus en plus nombreux », précise le rapport.

LA RGPP A SUPPRIMÉ 1 000 EMPLOIS  La mise en place de la RGPP a supprimé localement 1 000 emplois de fonctionnaires. Un bilan alourdi par la régionalisation progressive des services des organismes sociaux comme la MSA ou l’URSSAF.  Dans sa résolution, le congrès s’inquiète des effets de la réforme territoriale, avec la fusion des régions et la suppression des départements. En supprimant les services publics de proximité, cette réforme accroît les inégalités et va conduire à des zones sans droit ni contrôle.  Le conseil général, premier employeur du département avec 1 100 agents, n’a plus d’argent et le congrès s’inquiète pour la pérennité de l’emploi. Six laboratoires d’analyses vétérinaires pourraient être regroupés. Les dotations au conservatoire départemental sont en baisse et seront supprimées en 2015. Les investissements sur les routes départementales vont diminuer de 3 millions d’euros.  Au niveau de la santé, il manque des médecins et du personnel dans tous les hôpitaux. Faute de subventions de la part du conseil général et de l’ARS, la construction de l’hôpital d’Évaux-les-Bains, une maison de retraite de 43 lits, est arrêtée. « C’est l’un des premiers dossiers sur lesquels nous allons nous battre, Guéret est une ville d’anciens, nous en avons besoin », ajoute Sébastien Trocellier. Pour défendre le service public, la priorité sera aussi de développer la syndicalisation, pour gagner les élections de décembre.

LA RGPP A SUPPRIMÉ 1 000 EMPLOIS La mise en place de la RGPP a supprimé localement 1 000 emplois de fonctionnaires. Un bilan alourdi par la régionalisation progressive des services des organismes sociaux comme la MSA ou l’URSSAF. Dans sa résolution, le congrès s’inquiète des effets de la réforme territoriale, avec la fusion des régions et la suppression des départements. En supprimant les services publics de proximité, cette réforme accroît les inégalités et va conduire à des zones sans droit ni contrôle. Le conseil général, premier employeur du département avec 1 100 agents, n’a plus d’argent et le congrès s’inquiète pour la pérennité de l’emploi. Six laboratoires d’analyses vétérinaires pourraient être regroupés. Les dotations au conservatoire départemental sont en baisse et seront supprimées en 2015. Les investissements sur les routes départementales vont diminuer de 3 millions d’euros. Au niveau de la santé, il manque des médecins et du personnel dans tous les hôpitaux. Faute de subventions de la part du conseil général et de l’ARS, la construction de l’hôpital d’Évaux-les-Bains, une maison de retraite de 43 lits, est arrêtée. « C’est l’un des premiers dossiers sur lesquels nous allons nous battre, Guéret est une ville d’anciens, nous en avons besoin », ajoute Sébastien Trocellier. Pour défendre le service public, la priorité sera aussi de développer la syndicalisation, pour gagner les élections de décembre.

Publié dans COMMUNIQUE FO

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article