Article publié depuis Overblog et Twitter et Facebook et LK

Publié le par angeline351

Craignant de nouvelles externalisations de services (après celle de la production d’énergie), les salariés de l’usine de retraitement de déchets nucléaires (3 100 salariés) Areva de la Hague (Manche) étaient en grève les 22 et 29 avril dernier à l’appel de quatre syndicats (FO, CGT, CFDT, autonomes). Les salariés contestent les réorganisations successives de services sur le site, le recours massif à la sous-traitance et les suppressions de postes. Pour le syndicat FO, tout cela « va à l’encontre d’une véritable logique industrielle », « met en péril l’outil de travail » et pourrait créer des problèmes au plan de la sécurité sur le site.

Craignant de nouvelles externalisations de services (après celle de la production d’énergie), les salariés de l’usine de retraitement de déchets nucléaires (3 100 salariés) Areva de la Hague (Manche) étaient en grève les 22 et 29 avril dernier à l’appel de quatre syndicats (FO, CGT, CFDT, autonomes). Les salariés contestent les réorganisations successives de services sur le site, le recours massif à la sous-traitance et les suppressions de postes. Pour le syndicat FO, tout cela « va à l’encontre d’une véritable logique industrielle », « met en péril l’outil de travail » et pourrait créer des problèmes au plan de la sécurité sur le site.

Publié dans COMMUNIQUE FO

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article