Le Conseil de l’Ordre des Médecins massacre le calendrier de Macron

Publié le par angeline351

Le Docteur Patrick Bouet, président du Conseil National de l’Ordre des Médecins, le dit haut et fort: non, non et non au calendrier du déconfinement annoncé par Macron lors de son allocution télévisée!

Ce choix révèle un manque absolu de logique. Nous ne comprenons pas cette annonce. La première décision a été de fermer les écoles, lycées et universités. Pour deux raisons. D’une part, parce qu’on sait que les enfants sont des vecteurs potentiels sans développer eux-mêmes l’infection, sauf à de rares exceptions. D’autre part, parce qu’il est très difficile en milieu scolaire de faire respecter les gestes barrières. Et maintenant, le premier milieu que le Président veut déconfiner est le milieu scolaire! Il faut qu’il y ait une logique entre les affirmations du gouvernement et celles des scientifiques!”, déclare-t-il.

Et il enfonce le clou à grand coups de marteau. “Déconfiner le milieu scolaire reviendrait à remettre le virus en circulation. Les enfants vont rencontrer des enseignants et des agents des collectivités locales, sans que les mesures barrières soient possibles, et pourront les contaminer. Le virus pourra également revenir dans les familles, restées confinées pendant deux mois, qui pourront se retrouver infectées par les contacts de leurs enfants à l’extérieur.”

Compris, Macron? Laisse tomber ton projet, et tout de suite. C’est un ordre de ceux qui savent: les médecins, que tu as beaucoup trop menés en galère depuis un mois.

Déjà, dès ce matin, la révolte avait commencé…

Réouverture des écoles par Macron: les médecins français contre-attaquent

Hier soir, pendant son allocution-catastrophe, quand Macron a annoncé la réouverture des crèches, des écoles et des lycées, toute la France s’est demandé: “Mais il est dingue, ou quoi?” Car toute la France a bien compris que les crèches, les écoles et les lycées sont de véritables “clusters”, ces nids où le coronavirus se multiplie … 

Publié dans INFORMATION, SANTE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article