Loire-Atlantique. La vente de vêtements sur un marché provoque la colère d'une commerçante

Publié le par angeline351

Loire-Atlantique. La vente de vêtements sur un marché provoque la colère d'une commerçante

Une commerçante de Clisson pousse un coup de gueule sur la présence de vendeurs de vêtements et accessoires sur le marché de la commune, alors qu'elle doit fermer sa boutique.

Vendredi 30 octobre 2020, le marché de Clisson était bien vide sous les halles et dans les rues du centre-ville. Tandis que les commerces ambulants déballent leurs marchandises, Sylvie, qui tient un commerce de lingerie à Clisson, prépare la fermeture de sa boutique pour un mois. 

Mais en passant dans les rues, elle constate que des vendeurs de vêtements ou de textiles sont sur le marché. Une présence qui provoque sa colère : 

J'ai remarqué qu'il y avait des produits manufacturés en vente dans la rue. Et que moi, sédentaire, je dois fermer boutique. C'est anormal et déloyal !

Sylvie
Commerçante à Clisson
« Pas tous logés à la même enseigne »
Une inégalité qui provoque son agacement, vis à vis du traitement de certains commerçants de proximité, aussi face à la concurrence des grandes et moyennes surfaces.

Dans les grandes surfaces, vous poussez la portes, il y a tout dedans. Ce n'est pas normal. En Espagne, les grandes surfaces ne vendent que de l'alimentaire. Pourquoi on ne fait pas pareil ?  

Sylvie
Commerçante à Clisson
Selon la commerçante clissonnaise, les vendeurs ne sont donc « pas tous logés à la même enseigne », depuis les annonces gouvernementales précisant les commerces qui pouvaient rester ouverts durant ce nouveau confinement. 

D’après elle, la fermeture de certaines boutiques met également en danger l’industrie française, notamment chez elle où la plupart de ses produits sont fabriqués en France : « On met aussi en danger toute une filiale, avec nos fournisseurs », conclut-elle. 

Des boutiques sur le marché ? 
A Clisson, Sylvie hésite à proposer ses produits à la vente le jour du marché, à l’extérieur de sa boutique. Une proposition validée par d’autres commerçants, qui espèrent un geste de la part des élus clissonnais.

Publié dans INFORMATION

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article