Logement : les conditions de l’aide au paiement des loyers assouplies

Publié le par angeline351

Logement : les conditions de l’aide au paiement des loyers assouplies

Mis en place en juin à la sortie du premier confinement pour prévenir une augmentation de la précarité, le gouvernement prévoit une modification des modalités de l’aide au paiement des loyers pour le deuxième acte de confinement. 

Éviter les impayés de loyers
Le gouvernement vient en aide aux locataires en précarité. En collaboration avec Action Logement, le ministère chargé du Logement modifie les conditions d’attribution de l’aide au paiement des loyers. Un dispositif qui doit être prolongé, a annoncé Jean Castex, le Premier ministre dès le 24 octobre dernier. 

Dans ce nouveau contexte de reconfinement, de relance massive du chômage partiel, la mesure doit venir en aide aux ménages les plus défavorisés par la crise sanitaire et économique. Ils sont de plus en plus nombreux à avoir des difficultés à supporter leurs charges de logement. 

Un dispositif d'aide au paiement des loyers pérennisé
Depuis le mois de juin, le ministre chargé du Logement et Action Logement ont lancé cette prime de 150 € par mois afin de prévenir au mieux les impayés de loyers des locataires et les emprunteurs accédant à la propriété. Une aide qui sera pérennisée et les conditions assouplies pour les plus précaires, dès le début de l’année 2021. 

La demande d’aide est avant tout destinée aux demandeurs d’emploi et tous les salariés du secteur privé connaissant une baisse d’au moins 15% de leurs revenus. Les salariés et demandeurs d’emploi saisonniers du secteur agricole peuvent la recevoir durant 3 mois, pour un montant total de 600 €. Le dispositif doit être étendu à davantage de bénéficiaires et son montant pourrait être rehaussé. Des précisions devront être apportées dans les prochaines semaines. 

Publié dans INFORMATION, VOS DROITS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article