La fin des fermetures de lits ? FO demande à voir et exige des réouvertures !

Publié le par angeline351

La fin des fermetures de lits ? FO demande à voir et exige des réouvertures !

La Fédération Force Ouvrière des Personnels des Services Publics et des Services de Santé (FO-SPS) se félicite des propos d’Olivier VERAN, ministre des Solidarités et de la Santé, le 18 Novembre 2020, à l’occasion du séminaire national des hospitaliers sur l’arrêt de la fermeture de lits hospitaliers ! Le ministre marque-t-il ainsi un changement de politique et l’abandon de « Ma Santé 2022 » ? Si tel était le cas, nous devrions rapidement ouvrir un cycle de négociations et de consultations sur de nouvelles orientations en matière de Santé. La Fédération FO-SPS tient à rappeler que depuis des années elle dénonce les politiques qui ont conduit l’Hôpital dans la situation dramatique que nous connaissons aujourd’hui, sans avoir été entendu par les différents gouvernements qui se sont succédé.

Force Ouvrière n’a eu de cesse de dénoncer les fermetures de lits et d’exiger leurs réouvertures, le renoncement de la mise en place des Groupements Hospitaliers de Territoire avec toujours plus de fusions et de mutualisations pour, in fine, faire des économies budgétaires ; tout cela aux détriments des besoins réels, de la qualité des soins, des conditions de travail et de la qualité de vie au travail des agents.

Plus que des paroles, ce sont des actes que les hospitaliers attendent et réclament ! Ils ont été échaudés et déçus par le retournement de situation survenu après le discours du Président de la République à Mulhouse où, la larme à l’œil, il a annoncé des changements sur la politique hospitalière. Quelques semaines plus tard, certainement rattrapé par les archaïsmes financiers, il plébiscitait à nouveau sa loi « Ma Santé 2022, voulant même en accélérer sa mise en œuvre. Faudra-t-il une 3e et 4e vague pour que les mots se transforment en actes et enfin prendre les décisions pour arrêter la destruction du système public hospitalier ?!

Pour Force Ouvrière, aujourd’hui, sans attendre, le premier acte qui marquerait la sincérité des propos du Ministre consisterait à recréer rapidement les lits de psychiatrie qui manquent cruellement alors qu’il annonce, pour les semaines et les mois à venir, une très probable 3e « vague Psychiatrique », due aux effets du confinement.

SERVICES PUBLICS ET DE SANTÉ
Secrétaire général

Publié dans INFORMATION, COMMUNIQUE FO

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article