Les syndicats d'enseignants appellent au report de la rentrée scolaire

Publié le par angeline351

Les syndicats d'enseignants appellent au report de la rentrée scolaire

Alors que les écoles, les collèges et les lycées resteront ouverts malgré le nouveau confinement, les syndicats de la profession demandent ce vendredi un report pour se préparer à la rentrée scolaire.

Pour organiser la rentrée, ils demandent tout simplement de la décaler. Alors que le retour en classe est prévu ce lundi 2 novembre dès 8h, malgré un nouveau confinement, l'intersyndicale exige dans un communiqué commun de reporter ce retour en classe afin de mieux s'y préparer. 


La rentrée se fera ce lundi dès 8h
De fait, ce confinement ne sera pas tout à fait identique à celui que la France a connu au printemps dernier. Moins strict, il prévoit de laisser ouverts crèches, écoles, collèges et lycées. Mais avec une nouveau protocole sanitaire renforcé. Une décision qui devrait permettre à de nombreux parents de poursuivre leur travail. Seulement entre la distanciation physique, le port du masque obligatoire dès 6 ans et les horaires décalés, encore faut-il arriver à mettre en place ce nouveau protocole. 

Les enseignants, professeurs et responsables d'établissements n'ont eu que quatre jours pour anticiper. Un délai jugé insuffisant par la CGT, FO, FSU, SNALC et SUD éducation. Face à ce que les syndicats décrivent comme "l'impréparation du ministère" de l'Education nationale, qui a rendu public le nouveau protocole sanitaire ce jeudi, ils demandent à ce qu'on défende "la santé des personnels et des élèves". Pour eux, les nouvelles règles, telles que les récréations par petits groupe ou l'étalement des arrivées des élèves le matin, "sont dérisoires et souvent inapplicables". Entre autres exemples cités, celui du "non brassage par niveaux ou une salle par classe". De plus ces mesures "ne sont accompagnées d’aucun moyen supplémentaire ni ne correspondent à la gravité de la situation", regrette l'intersyndicale. Ce nouveau dispositif est en effet moins restrictif que celui mis en place en mai et en juin. 

L'intersyndicale regrette également que le retour des vacances de la Toussaint ne se fasse pas à 10h mais dès 8h, "sans possibilité pour les équipes de disposer du temps nécessaire à la préparation de cette rentrée si particulière". Ce changement d'horaire devait initialement laisser le temps aux équipes pédagogiques de préparer un hommage à Samuel Paty. Mais "tous les élèves reprendront les cours comme à l'habitude", a annoncé le ministre Jean-Michel Blanquer dans un message aux personnels transmis à l'AFP ce vendredi. 

S'ils sont favorables au maintien de cette activité, les syndicats estiment que ce nouveau protocole sanitaire "met en danger les personnels, les élèves et leurs familles". Notamment car il ne prend pas en compte certaines de leurs revendications telle que "la diminution des effectifs dans les classes" ou le "dédoublement des classes". "Nous exigeons partout, des mesures réellement protectrices pour les personnels", écrivent donc les syndicats. Et à leurs yeux, pour que cela se fasse "le plus sereinement possible", la rentrée des élèves "doit être décalée".

Publié dans INFORMATION, SERVICE PUBLIC

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article