Covid-19: «Aidez-nous», demande Emmanuel Macron aux Français sur Twitter

Publié le par angeline351

Covid-19: «Aidez-nous», demande Emmanuel Macron aux Français sur Twitter

Alors que la deuxième vague fait rage en France, le président de la République appelle les internautes, et les influenceurs, à s’impliquer davantage dans la lutte contre le virus.

Alors que le coronavirus continue de se propager en France et que les restrictions se multiplient, le gouvernement tente, par tous les moyens de raisonner les Français et de les impliquer, davantage encore, dans la lutte contre le coronavirus alors que la deuxième vague fait rage.

Ce vendredi, c’est Emmanuel Macron, qui a passé un message sur les réseaux sociaux, demandant « de l’aide » aux Français. Le chef de l’État souhaite ainsi mobiliser les internautes et les influenceurs, qui ont une large communauté sur les réseaux sociaux, sur l’importance de respecter les gestes barrières, d’annuler certains rassemblements privés afin de limiter l’impact de la seconde vague.
« Vous qui lisez ce message, vous pouvez faire quelque chose contre le virus », débute Emmanuel Macron dans un fil diffusé sur Twitter. « Que vous ayez 50, 100 ou 1 milliçon d’abonnés sur vos réseaux sociaux, votre voix, votre relais peut sauver des vies. Aidez-nous à appeler chacun à la responsabilité : nous ne surmonterons cette 2e vague qu’ensemble », poursuit-il.

 

 
@EmmanuelMacron
Que vous ayez 50, 100 ou 1 million d’abonnés sur vos réseaux sociaux, votre voix, votre relai peut sauver des vies. Aidez-nous à appeler chacun à la responsabilité : nous ne surmonterons cette 2ème vague qu’ensemble !

Alors que le coronavirus continue de se propager en France et que les restrictions se multiplient, le gouvernement tente, par tous les moyens de raisonner les Français et de les impliquer, davantage encore, dans la lutte contre le coronavirus alors que la deuxième vague fait rage.

Ce vendredi, c’est Emmanuel Macron, qui a passé un message sur les réseaux sociaux, demandant « de l’aide » aux Français. Le chef de l’État souhaite ainsi mobiliser les internautes et les influenceurs, qui ont une large communauté sur les réseaux sociaux, sur l’importance de respecter les gestes barrières, d’annuler certains rassemblements privés afin de limiter l’impact de la seconde vague.
« Vous qui lisez ce message, vous pouvez faire quelque chose contre le virus », débute Emmanuel Macron dans un fil diffusé sur Twitter. « Que vous ayez 50, 100 ou 1 milliçon d’abonnés sur vos réseaux sociaux, votre voix, votre relais peut sauver des vies. Aidez-nous à appeler chacun à la responsabilité : nous ne surmonterons cette 2e vague qu’ensemble », poursuit-il.
En choisissant ce moyen de communication, le président espère pouvoir s’adresser directement aux jeunes. Ces dernières semaines, alors que les contaminations augmentaient, ils ont, avec leurs comportements, parfois été jugés « irresponsables » et ont été pointés du doigt. Beaucoup se sont d’ailleurs sentis stigmatisés alors qu’ils risquent d’être les grands perdants de cette crise : difficulté à trouver des stages, alternances et premiers emplois, baisse de pouvoir d’achat, perte de leurs jobs étudiants… Le président l’avait d’ailleurs dit lors de son allocution du 14 octobre  : « C’est dur d’avoir 20 ans en 2020 ».

Chacun « peut avoir un impact »
En prenant la parole sur les réseaux sociaux, Emmanuel Macron espère ainsi pouvoir s’adresser à eux plus directement, là où ils s’informent, sans les pointer du doigt. Utilisant une anaphore, « Aidez-nous ! », le chef de l’État appelle les internautes à renoncer à des événements privés ; à partager les gestes barrières, à télécharger la nouvelle application « Tous Anti-Covid » et rappelle que le virus circule « en particulier dans la sphère privée ».

« Chacune et chacun, avec vos mots, votre ton, vos réseaux, vous pouvez avoir un impact face au virus. Ne relâchons pas nos efforts », conclut-il.

Depuis l’été, le gouvernement essaye de s’adresser aux jeunes là où ils se trouvent : sur les réseaux sociaux. Ainsi, en juillet, le président de la République s’était inscrit sur TikTok pour féliciter les bacheliers. Comme l’expliquent nos confrères du Parisien, Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement va également commencer à faire des comptes rendus de conseil des ministres sur plusieurs réseaux sociaux, dont Twitch. « C’est là que se trouvent les jeunes et où ils débattent de leurs sujets d’intérêts », a confié son entourage à nos confrères.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article