Châtellerault : le plan social signé chez Mecafi avec 211 suppressions de postes

Publié le par angeline351

Châtellerault : le plan social signé chez Mecafi avec 211 suppressions de postes


Après un mois de conflit et de négociations difficiles du PSE (Plan de Sauvegarde de l'Emploi), la direction et les syndicats de Mecafi ont signé un accord. Il prévoit 211 suppressions de postes sur les 500 que comptent les sites de la société sous-traitante de l'aéronautique à Châtellerault.

Le PSE devait être finalisé le 20 octobre, les délais ont été respectés, syndicats et direction ont signé un accord collectif ce mardi 20 octobre dans la soirée, portant sur les conditions du plan social. Le texte doit maintenant être validé par la Direction départementale du travail (Direecte) de la Vienne.
Il prévoit 211 suppressions de postes, en place des 242 licenciements annoncés cet été par la direction de Mecafi, filiale du groupe Nexteam depuis 2018.

La direction justifie ces suppressions d'emploi par les difficultés financières rencontrées par Mecafi en raison de la crise sanitaire de la Covid-19 et des déboires du secteur aéronautique et de Boeing. 
Au cours des négociations, les syndicats, eux, ont souligné que même si la filiale Mecafi rencontre des difficultés, le groupe Nexteam, installé à Marmande dans le Lot-et-Garonne et spécialisé dans l'usinage de pièces détachées pour l'aéronautique, se porte plutôt bien.
Une grève avait été entamée le 21 septembre dernier avec blocages des sites. Elle a été levée le 8 octobre après de nouvelles propositions faites par la direction et l'annonce de l'assignation de 29 salariés devant la justicepour avoir porté préjudice à l'entreprise et à ses clients en raison de ces blocages.

Publié dans INFORMATION

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article