Attentat à Conflans : Jean Castex se dit « plus que jamais Charlie » et soutient les enseignants

Publié le par angeline351

Attentat à Conflans : Jean Castex se dit « plus que jamais Charlie » et soutient les enseignants

 

Au lendemain de l’assassinat d’un professeur d’histoire-géographie vendredi, le Premier ministre apporte son soutien aux enseignants français

Tout le pays est derrière eux », affirme le Premier ministre Jean Castex dans le Journal du dimanche à propos des enseignants français.

« C’est la République qu’on a attaquée »
« Le Président  l’a dit vendredi soir :  ce drame touche chacune et chacun d’entre nous car, à travers ce professeur, c’est la République qu’on a attaquée. Une nouvelle fois, ce sont la liberté d’expression, la liberté de conscience, la liberté d’enseigner, qui sont le socle de notre pacte républicain, qui ont été visées », dit aussi Jean Castex, qui qualifie l’assassinat de Samuel Paty « d’acte ignoble ».

Des « actes concrets »
Le Premier ministre, qui se déclare « plus que jamais Charlie », promet qu’aux lendemains de cet événement l’Etat saura se montrer à la hauteur. « Nous ne céderons rien, nous ne renoncerons jamais à ce que nous sommes : des citoyens libres et éclairés, dans une république laïque et solidaire, une et indivisible ».

Il annonce des « actes concrets », au lendemain d’une réunion qui s’est tenue samedi avec le ministre de l’Intérieur et la ministre déléguée, le ministre de l’Education nationale et le garde des Sceaux pour « déterminer une stratégie de riposte encore plus ferme quand un enseignant subit des menaces ».

 

Publié dans INFORMATION, saudade

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article