PSE de 73 emplois chez Permaswage aux Clayes-sous-Bois

Publié le par angeline351

PSE de 73 emplois chez Permaswage aux Clayes-sous-Bois

L’usine de raccords hydrauliques Permaswage aux Clayes-sous-Bois (Yvelines) est à l’arrêt suite à une grève des salariés en réaction à un projet de plan de sauvegarde de l'emploi portant sur 73 postes et de délocalisation vers Saint-Vallier (Drôme).

Les salariés de l’usine Permaswage aux Clayes-sous-Bois (Yvelines) sont en grève pour protester contre le projet de plan de sauvegarde de l'emploi (PSE) et de délocalisation de l’activité dans la Drôme, à Saint-Vallier, présentée fin août 2020 par la direction de l’entreprise.

La société, filiale du groupe américain Precision Cartparts Corp (PCC), conçoit et fabrique des raccords hydrauliques pour les constructeurs d’avions et emploie 155 salariés sur son site de production des Yvelines.

"Le PSE concerne 73 personnes. Le reste du personnel devra suivre la délocalisation sinon il restera aussi sur le carreau et ce sera un deuxième plan social", dénonce Juan Chikh, délégué Syndical CGT. Selon Juan Chikh, "la baisse d’activité est de l’ordre de 40 %".

Les personnels qui ne sont pas concernés par le PSE devraient rejoindre la société Kalistrut Aerospace à Saint-Vallier dans la Drôme. "La direction nous a clairement fait comprendre qu’elle voulait regrouper l’activité dans une seule entreprise et souhaitait fermer le site des Clayes-sous-Bois fin 2021 ou au plus tard début 2022", compète Juan Chikh.

Les instances représentatives du personnel sont en négociation mais ne disposent pas pour l’instant d’informations sur le contenu du PSE. Le 24 septembre les salariés ont voté la reconduction de leur grève à partir du 28 septembre.

Contactée pas l'Usine Nouvelle, la direction de Permaswage n'a pas été joignable.

Publié dans INFORMATION

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article