Symptômes du coronavirus : le nouveau questionnaire du gouvernement pour savoir si vous êtes atteint

Publié le par angeline351

Symptômes du coronavirus : le nouveau questionnaire du gouvernement pour savoir si vous êtes atteint

Vous avez des inquiétudes sur des symptômes du Covid-19 ou sur l'effet de certains médicaments ? Des questionnaires en ligne peuvent vous rassurer.

 

Il est parfois délicat de savoir comment réagir face à des symptômes évocateurs du Covid-19. Pour pallier certaines interrogations, le Gouvernement a mis en ligne, ce mercredi 8 avril, un questionnaire pour orienter au mieux les malades potentiels. Après avoir sélectionné une tranche d'âge, l'algorithme — basé sur des données du ministère de la Santé — vous propose une série de questions fermées : "Dans les dernières 24 heures, avez-vous noté un manque de souffle INHABITUEL lorsque vous parlez ou faites un petit effort ?" ou encore "Avez-vous noté une forte diminution de votre goût ou de votre odorat ces derniers jours ?" A l'issue du test, des conseils sur les démarches à suivre vous seront communiqués. "Appelez le SAMU en composant le 15" ; "Votre situation peut relever d'un COVID-19, consultez un médecin" ; "Votre situation ne relève probablement pas du COVID-19", peut vous suggérer l'outil.

"Ce questionnaire a uniquement pour objectif de vous orienter en fonction de votre état de santé et des symptômes que vous déclarez. L'avis qu'il fournit n'a pas de valeur médicale", est-i toutefois rappelé. Il est conseillé de "contacter votre médecin en cas de doute."

Avec le même objectif de rassurer les malades, l'Agence national du médicament (ANSM) a de son côté mis en ligne un questionnaire simple qui permet de connaître les effets d'un traitement sur le virus chinois. Il vous suffit d'indiquer le nom du médicament et de répondre aux deux questions suivantes : " Ce médicament vous a-t-il été prescrit par un médecin sur ordonnance ?" et "Prenez-vous ce médicament de façon quotidienne ou quasi quotidienne pour traiter une maladie chronique ?" En quelques secondes, l'algorithme vous renseigne sur les risques potentiels. Il est rappelé qu'il ne faut pas interrompre "vos traitements habituels sans en discuter avec un médecin ou pharmacien".

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article