Covid-19. Situation au 11 Avril 2020 : la France compte cinq fois plus de morts qu’en Allemagne

Publié le par angeline351

Covid-19. Situation au 11 Avril 2020 : la France compte cinq fois plus de morts qu’en Allemagne

Bilan depuis le début de l’épidémie

210 pays ou territoires (+1)ou bateaux (2) ont été affectés par le virus, pour 1 698 835 (+94 625) cas déclarés.

102 684 décès (+ 6 971 hier) ; 376 184 guérisons (+ 19 850 hier) ;

1 219 967 patients (+ 68 920 hier) en cours de soins, dont 49 831 en état critique (+ 673 hier).

À noter que :

11 pays ou territoires ne seraient toujours pas affectés par l’épidémie à ce jour ( Corée du Nord, Tadjikistan, Turkménistan, Lesotho, Comores, Tonga, Salomon, Marshall, Micronésie, Palaos, Sao-Tomé-et-Principe)

28 pays ou territoires ont eu de 1 à 10 cas détectés depuis le début de l’épidémie (19 d’entre eux ne comptent aucun décès, et les 9 autres ne comptent, au total, que 11 décès.)

55 pays ou territoires comptent entre 11 et 100 cas détectés depuis le début de l’épidémie pour un total de 89 décès.

Sur les 210 pays ou territoires concernés par l’épidémie, 106 ont déclaré de 0 à 5 décès.

  • 6 971 nouveaux décès du coronavirus (- 263 par rapport à la veille) dans la seule journée du 10 avril. Cela représente près de deux fois les pertes de la Chine depuis le début de l’épidémie, en une seule journée.
  • 13 pays ont déclaré plus de 1 000 décès depuis le début de l’épidémie (Italie, Espagne, USA, France, Chine, Iran, Royaume Uni, Pays Bas, Belgique, Allemagne, Brésil, Suisse, Turquie)
  • Sur les 102 684 décès enregistrés dans le monde depuis le début de l’épidémie, 93 742 l’ont été dans ces 13 pays (91,2%) et 91 163 (88,8%) dans les pays occidentaux (US, UE, OTAN).
  • 6 400 des 6 971 décès d’hier (91,8%) sont « US, UE, OTAN ». C’est ce camp qui paiera le prix le plus fort tant sur le plan humain que sur le plan économique (récession inévitable, crise économique possible).

Au niveau de la planète, le nombres de nouveaux cas et des cas critiques est en hausse. Les bilans les plus lourds de la journée d’hier restent ceux des USA, de la France et du Royaume Uni. qui continuent, à eux trois, d’enregistrer plus de la moitié des nouveaux cas détectés sur la planète (52,4%), plus de 57,4% des décès et de 39,1% des cas critiques. Le cap des 150 000 décès devrait être franchi le week-end prochain.

La situation de l’Italie, de l’Espagne et de l’Allemagne s’améliore peu à peu, celle de l’Iran reste stable.

Tableau du bilan actuel du nombre de cas et de décès par grande région du monde permet de réaliser celles qui s’en sortent bien, pour l’instant, et celles qui ont souffert et continuent de souffrir.

Notez que l’Asie, à l’exception de l’Iran est quasiment sortie de l’épidémie. Lorsque les Européens et Nord Américains en seront sortis à leur tour, dans quelques semaines, le pourcentage de leurs pertes sera bien supérieur à ce qu’il est aujourd’hui…

Pour relativiser encore et toujours les bilans humains de cette pandémie, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) nous apprend que, chaque année, la grippe saisonnière est responsable de 5 millions de cas « graves » qui entraînent entre 280 000 et 600 000 décès. Le Covid-19 n’a, à ce jour, affecté que 1,7 million de personnes dont moins de 200 000 cas graves qui se sont traduits par près de 102 700 décès.

La situation pays par pays 

Pour les USA, tous les indicateurs sont en hausse. Le nombre de décès quotidiens devrait approcher, voire dépasser les 2 000 dans les jours qui viennent.

La France a gardé sa deuxième place pour l’ampleur des pertes humaines de la journée d’hier. Avec 13 197 décès, son bilan est déjà près de 4 fois plus lourd que celui d’une Chine en fin d’épidémie et près de 5 fois celui de l’Allemagne aujourd’hui.

Le Royaume Uni s’est installé durablement dans le trio de tête. Le nombre de nouveaux cas détectés a doublé en 24 heures. Le nombre de patients traités ne cessent d’augmenter très vite et conduit à la saturation des capacités hospitalières Des bilans dépassant les 1000 décès par jour sont désormais envisageables pour les jours prochains. A noter que le nombre de cas critiques est toujours bloqué à 1 559 depuis cinq jours, ce qui laisse à penser qu’il n’y a que 1 559 lits de réanimation dans le pays et que 800 à 1000 de ces lits sont libérés chaque jour par le décès de leurs occupants: peu réjouissant pour ceux qui réussissent à occuper l’un de ces lits……

L’Italie, l’Espagne et l’Allemagne enregistrent des baisses sensibles de nouveaux cas et de décès.

La situation de l’Iran reste stable

La Belgique et les Pays Bas enregistrent une hausse des nouveaux cas et la Belgique un quasi doublement des décès. Ces deux pays ne semblent pas encore avoir atteint le pic épidémique.

La situation de la Turquie, du Brésil et de la Suisse peut être considérée comme stable. Ces trois pays ont toutefois franchi le cap des 1 000 décès depuis le début de l’épidémie.

La situation du Canada est stable, celle de la Russie se détériore très légèrement. Mais le nombre de victimes reste très faible pour le Canada et extrêmement faible pour la Russie. Les bilans humains de ces deux états restent très bons.

Le tableau ci après ne comporte que les 56 états ou territoires ayant enregistré plus de 1500 cas. Une ligne bilan de l’Amérique du Sud y a été ajoutée pour permettre d’y relativiser l’ampleur de l’épidémie. Ce tableau représente plus de 98 % du bilan humain de la pandémie.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article