Coronavirus. Le CHU de Nantes a besoin de vous

Publié le par angeline351

Coronavirus. Le CHU de Nantes a besoin de vous

  Le centre hospitalier fait appel aux entreprises, particuliers, associations, institutions… pour lui apporter de l’aide, soit matérielle, soit financière. Les besoins en surblouses, lunettes de protection et masques sont urgents.

crise inédite, demande sans précédent. Le fonds de dotation du centre hospitalier universitaire (CHU) fait appel à la générosité de tous, particuliers comme institutions, associations comme entreprises, pour soutenir les équipes de l’établissement. Un appel à l’aide qui interpelle sur les moyens alloués par l’État en cette période critique.

Nous avons plus que jamais besoin de soutien pour faire face à l’épidémie dans la durée », fait savoir l’établissement de santé. Plusieurs types d’aide peuvent être apportés.

Déjà, en mettant à disposition des matériels et équipements prioritaires. Les surblouses, lunettes de protection et masques sont souhaités, en urgence, pour les équipes médicales : Ces matériels de protection sont plus que jamais indispensables ».Les propositions sont à envoyer à ce mail : dons-covid@chu-nantes.fr ou appeler au 02 53 48 28 39 ou 02 53 52 62 47.

Par le biais de cette même adresse mail ou de ces mêmes numéros, tout un chacun est invité à se manifester pour mettre à disposition des services ou du matériel pour le bien-être des professionnels de santé et des patients. À titre d’exemple, des liseuses, tablettes, lecteurs MP3 pour les patients ; des hébergements, des propositions de garde d’enfant pour les soignants.
Dons en ligne pour la recherche
Parallèlement, il est possible de faire des dons en ligne pour le fonds d’urgence Covid-19 à cette adresse : www.chu-nantes/tous-solidaires.fr. Il vise notamment à soutenir les équipes de recherche, afin de mieux comprendre le virus, ses mécanismes en particulier chez les populations fragiles et trouver une issue thérapeutique le plus rapidement possible.

Le CHU participe en effet à quatre projets de recherche. Le premier porte sur le diagnostic défavorable des personnes diabétiques face au virus. Le deuxième compare deux associations d’antibiotiques chez les patients souffrant d’une pneumonie liée au Covid-19. Le troisième étudie l’association entre réponse immunitaire et devenir clinique. Le quatrième, à l’échelle européenne, analyse l’efficacité de traitements.

À noter que les dons ouvrent droit à une réduction d’impôt.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article