Coronavirus : Stéphane confiné dans sa voiture sur une aire de camping-cars à Orcines dans le Puy-de-Dôme

Publié le par angeline351

Coronavirus : Stéphane confiné dans sa voiture sur une aire de camping-cars à Orcines dans le Puy-de-Dôme

Sans port d'attache, Stéphane travailleur intérimaire dans le bâtiment, est confiné dans sa voiture. Son dernier contrat de travail l'a amené à Clermont-Ferrand. C'est à proximité, sur une aire de camping-cars à Orcines, qu'il passe ses journées et ses nuits en attendant la fin du confinement.

Stéphane, qui préfère garder l'anonymat, s'est donc retrouvé coincé. Avec ses modestes revenus, le confinement à l'hôtel n'était pas envisageable. Sa fourgonnette sommairement aménagée fera donc l'affaire "J'ai cherché le camping le plus proche sur internet et je me suis retrouvé ici". Pas vraiment un camping mais plutôt une aire d’accueil pour les camping-cars quasiment déserte à cette période de l'année. Seul le camping-car d'un couple de belges et leur fils occupe les lieux avec l'utilitaire de Stéphane garé à l'autre bout de l'immense parking. Comme lui, ils attendent la fin du confinement pour rentrer chez eux.

On se débrouille, j'ai fait l'armée ça sert!

Après deux semaines de confinement au pied du puy de Dôme, Stéphane prend son mal en patience et occupe au mieux l'espace réduit de sa voiture quand les températures tombent sous le zéro et que la neige recouvre le sol. Il n'a pas de télévision, mais l'aire d’accueil dispose du wifi pour le téléphone portable. "On n'est pas perdu du monde, on a de l'eau, le wifi, le chauffage dans la voiture et la supérette pour faire les course à 900 mètres. On a tout ce qui faut", explique presque enthousiaste ce naufragé du confinement qui paie six euros par jour le droit de profiter de l'aire de repos. 

C'est oublier un peu vite l'absence de toilettes et de douches ,dont sont pourvus les camping-cars mais pas sa voiture !  Mais qu'importe " s'il le faut je suis prêt à passer un mois ici", jure Stéphane qui a pour seule occupation la découverte de la nature environnante mais pas à plus d'un kilomètre de sa fourgonnette !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article