La Tunisie reçoit une cargaison chinoise d'équipements médicaux de prévention contre le nouveau coronavirus

Publié le par angeline351

La Tunisie reçoit une cargaison chinoise d'équipements médicaux de prévention contre le nouveau coronavirus

La Tunisie a reçu, ce samedi, un cargaison d'équipements médicaux et du matériel de prévention et de protection contre le nouveau coronavirus (COVID-19), en provenance de la République populaire de Chine, a-t-on appris auprès de la présidence tunisienne.

"La présidence de la République tunisienne exprime sa profonde satisfaction pour cet apport, qui reflète la dimension humaine dans la politique de la République populaire de Chine", peut-on lire dans un communiqué officiel.

Et de noter que la Chine "a répondu, sans hésitation et avec la plus grande réactivité, à la demande de la Présidence de protéger le cadre médical et paramédical ainsi que tous les cadres et personnels de divers autres secteurs qui se tiennent aux premiers rangs de cette guerre", a réagi la présidence tunisienne.

La Tunisie, a ajouté la présidence tunisienne, "travaillera pour soutenir cet effort, qui se poursuit sans interruption avec tous les pays frères et amis, avec bonne volonté, afin que le monde entier puisse surmonter cette pandémie", tient à préciser le palais présidentiel de Carthage.

D'un autre côté, la présidence de la République tunisienne "souligne la nécessité de distribuer cette aide selon des mesures objectives à tous les secteurs concernés, qui, outre les agents de santé, sont nos forces de sécurité et militaires ainsi que toutes les autres intervenants, y compris les médias".

Jusqu'au vendredi, dans l'attente du nouveau bilan du ministère de la Santé, la Tunisie compte 227 cas de COVID-19 positifs, dont sept décès, comme l'a confirmé ce samedi Mme Nissaf Ben Alaya, directrice de l'Observatoire national des maladies émergentes, admettant que 9.043 Tunisiens sont actuellement en auto-quarantaine volontaire.

Publié dans INFORMATION, ÉVÉNEMENT

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article